Politique

Gabon : Bruno Ben Moubamba appelle à l’arrestation de Jean Ping

Libreville, Mardi 25 Juillet 2017 (Infos Gabon) – Le vice-Premier ministre, ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement souhaite que l’opposant soit arrêté dès son retour à Libreville.

La dernière sortie de Jean Eyeghe Ndong organisée au quartier général de Jean Ping à Libreville n’est pas passée inaperçue. A l’occasion, l’orateur a fait savoir que «Jean Ping foulera le sol de sa patrie en tant que président» à son retour ce mardi, après un séjour passé à l’étranger.

Des propos insultants et suffisamment graves pour sortir Bruno Ben Moubamba de ses gongs. Pour le vice-Premier ministre, ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement, l’ancien Premier ministre semble avoir poussé le bouchon trop loin.

En marge des 8e Jeux de la Francophonie à Abidjan en Côte d’Ivoire où il représente le président de la République, Ali Bongo Ondimba, il a invité à l’arrestation du candidat malheureux à la dernière élection présidentielle et de certains de ses acolytes.

Sur sa page Facebook, le président de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR) a affirmé que «la place de Mr Jean Ping et d’un certain nombre d’acteurs qui ont trompé le peuple est en prison et non à la tête de la République gabonaise».

Selon lui, Jean Ping et sa ‘bande’ devraient déjà séjourner au cachot. «Qu’est-ce qu’on attend pour les mettre en prison?», s’est-il interrogé. Car, d’après lui, il «est temps de hausser le ton contre ces gens». A son avis, les membres de la Coalition pour la nouvelle République, «n’arrêtent pas de mentir et d’envoyer les populations contre les Forces de défense et de sécurité. C’est irresponsable.»

Mais pour certains observateurs, le Gabon n’a pas besoin des attaques ou autres troubles. Il a plutôt besoin de tous ses enfants. Ce qu’il faut c’est la réconciliation des gabonais, la sagesse, le respect de la loi et la gestion de la paix qui fait partie des richesses du pays.

Arrivé en deuxième position après Ali Bongo Ondimba selon les résultats officiels de l’élection présidentielle du 27 août 2016, un an plus tard, Jean Ping revendique toujours la victoire.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *