Economie Environnement

Gabon / Catastrophe dans le Moyen-Ogooué et la Ngounié : Suspension de la pêche et de la commercialisation du poisson

Libreville, Mardi 23 Juillet 2019 (Infos Gabon) – Le gouvernement entend au préalable faire toute la lumière sur les causes exactes ayant entraîné la mort des centaines de poissons dans ces zones.

Dans un communiqué publié lundi sur la base d’un rapport technique de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) portant l’observation de poissons morts sur l’Ogooué, le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage, de la Pêche et de l’Alimentation a décidé de «la suspension des activités de pêche et de commercialisation du poisson provenant des zones identifiées durant quinze jours». Biendi Maganga Moussavou invite par ailleurs la population à «s’abstenir de consommer les poissons retrouvés morts et à collaborer avec les équipes présentes sur le terrain».

En effet, depuis l’annonce de mort des centaines de poissons survenu dans les eaux du Moyen-Ogooué et de la Ngounié, le gouvernement est en alerte.  Sous la coordination du Premier ministre, chef du gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, les pouvoirs publics et leurs partenaires sont mobilisés à l’effet de déterminer les causes de ce drame ayant décimé autant de poissons.

A ce jour, une mission intersectorielle mobilisant d’importants moyens logistiques s’est déployée sur le terrain. «À ce stade, toutes les administrations, les entités scientifiques et techniques sont mises à contribution et des prélèvements de l’eau et du poisson en vue d’une analyse approfondie sont en cours», souligne Biendi Maganga Moussavou.

Selon le communiqué du gouvernement, une cartographie bien précise a permis de bien délimiter le périmètre concerné par ce phénomène et de déterminer l’espèce touchée par ce drame. «Il s’agit de la zone allant de Ndjolé à Lambaréné, particulièrement dans l’Abanga (lacs N’Guéné et Nzoughé) et en amont de l’embouchure de l’Ykoye (Ngounié). Une seule famille de poisson semble être touchée : la carpe», indique le texte.

«Il est à noter qu’aucun cas d’animaux retrouvés morts en dehors de la carpe n’a été signalé. De même, aucune évolution anormale de cas d’intoxication n’a été constatée par les services sanitaires dont le dispositif de surveillance est actuellement renforcé», précise le ministre.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Lacs de Lambaréné : Des milliers de poissons retrouvés morts

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *