Politique

Gabon: De la Cemac à la CEEAC

Libreville, Mardi 2 Juin 2015 (Infos Gabon) – La conférence de presse animée, lundi 1er juin, par le ministre gabonais des affaires étrangères, M. Emmanuel Issoze Ngondet, en présence du ministre délégué, Dieudonné Nzengue, a tourné autour du « Leadership du Gabon en Afrique centrale : de la présidence de la Cemac à la présidence de la CEEAC », s’agissant notamment des enjeux de la désignation d’Ali Bongo Ondimba à la tête de la CEEAC par ses pairs.

Ainsi, le membre du gouvernement gabonais s’est prononcé sur la situation au Burundi estimant qu’ ‘’il ne s’agira pas de se substituer aux autorités burundaises’’ dans la gestion de la crise préélectorale qui prévaut à Bujumbura et dans l’ensemble du pays. L’essentiel étant d’accompagner le processus électoral jusqu’à son terme. « Les élections vont être particulièrement suivies par la présidence gabonaise », a-t-il précisé.

M. Issoze Ngondet a à ce niveau révélé que la CEEAC a dépêché sur place l’ancien Chef d’Etat tchadien, M. Ngoukouni Weddeye, afin de permettre le déroulement des élections présidentielles dans la paix.

Sur la crise centrafricaine, le ministre des affaires étrangères a parlé de la confiance faite à la RCA par la communauté internationale, dont la communauté sous régionale, pour que les élections à venir s’y déroulent aussi paisiblement.

Il a en outre évoqué les enjeux sécuritaires de lutte contre le terrorisme, notamment contre la secte Boko Haram, la piraterie maritime et l’opérationnalisation du conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (Copac).

Au plan économique, le ministre a dit l’engagement du Gabon à faire progresser le programme régional de sécurité alimentaire (PRSE), la politique agricole commune et le fonds spécial pour l’agriculture, ainsi que la mise en place d’un marché commun intégré et performant, la politique régionale d’investissement, la création de pôles de développement transfrontaliers, le développement des ressources humaines, la diversification de l’économie et la responsabilité de parrain des négociations en vue d’accords de partenariat entre la communauté sous régionale d’Afrique centrale et l’union européenne (UE).

Pour Emmanuel Issoze Ngondet, les présidences successives de la Cemac et de la CEEAC confiées au Gabon et à son chef de l’Etat, en conforte le leadership diplomatique en Afrique centrale. Et la crise centrafricaine, les menaces terroristes, la chute des prix du pétrole et les difficultés de la mise en œuvre de programme, n’éludent en rien les motifs de satisfaction de ce rôle diplomatique de premier plan du Gabon.

On peut citer à ce titre, la mise en œuvre des programmes de reformes institutionnelles traduite par la ratification des textes de la communauté par tous les Etats membres, le lancement et le financement des audits des institutions, organes et institutions spécialisées de la Cemac, les politiques sectorielles communes, et la circulation des biens et des personnes.

FIN/INFOSGABON/RI/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *