Economie

Gabon : Des financements pour «L’Ecole 241»

Libreville, Mardi 19 Juin 2018 (Infos Gabon) – L’Ambassade de France et l’incubateur Ogooué Labs ont signé un protocole en la matière le 14 juin dernier.

Un protocole de financement lie depuis le 14 juin dernier l’Ambassade de France et l’incubateur Ogooué Labs. Le document paraphé par le conseiller de coopération et d’action culturelle de la représentation diplomatique de France au Gabon et le lauréat du PISCCA 2018, en présence du secrétaire général du ministère de la Communication et de l’Économie numérique et d’un représentant de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), porte sur l’accompagnement technique de « L’Ecole 241 », une nouvelle école liée aux métiers du numérique.

Les fonds débloqués seront destinés au financement de quatre projets qui bénéficieront à douze structures associatives, de type fédérations et associations dans le cadre du PISCCA 2018. Le protocole de financement signé est intervenu au lendemain de la tenue des travaux du Comité consultatif de sélection des projets qui s’est réuni à l’ambassade de France le 8 juin dernier sous la présidence du conseiller de coopération et d’action culturelle.

Y ont pris part, des représentants des ministères de l’Intérieur, de la Communication et de l’Économie numérique et des Petites et moyennes entreprises (PME) et de l’Artisanat, de l’Agence française de développement (AFD), de la délégation de l’Union européenne au Gabon, ainsi que de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC). Parmi les dossiers déposés, six ont été présentés au comité par les porteurs de projets eux-mêmes. Une nouveauté : l’un des entretiens a été effectué à distance par le biais d’une application internet dédiée.

En abrégé PISCCA, les Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs constituent un outil unique de l’Ambassade de France au Gabon au service du financement de projets de développement portés par les acteurs de la société civile gabonaise et, dans la limite de 30% de l’enveloppe globale, par les acteurs publics.

Au titre de l’année en cours, le montant de l’enveloppe PISCCA est de 215 000 €, soit plus de 140 millions de francs CFA. Cette somme est consacrée au financement des projets portant sur les droits fondamentaux des femmes et des enfants, l’insertion économique de la jeunesse et le développement local, ainsi que le regroupement et la mise en réseau des acteurs de la société civile gabonaise. Une attention particulière est portée sur la question du genre ainsi qu’à l’usage des technologies de l’information et de la communication.

L’appel à projets PISCCA 2018, lancé le 4 avril, est clos depuis le 11 mai.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : Les 70 ans de l’AFD en images

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *