Social

Gabon : Dynamique unitaire appelle à la désobéissance

Libreville, Vendredi 3 Août 2018 (Infos Gabon) – La plus importante centrale syndicale  des fonctionnaires et agents publics invite ses membres et sympathisants à investir la rue le 13 août prochain.

A la faveur de l’assemblée générale organisée jeudi au terrain de basket d’Awendjé dans le 4e arrondissement de Libreville, la Dynamique unitaire a convié l’ensemble des agents de l’Etat à sortir le 13 août prochain dans la rue en guise de protestation contre la baisse des salaires des fonctionnaires et l’entrée en vigueur du système de pointage.

«Le 13 août 2018, nous devons défendre nos carrières, nos salaires, parce que ce qui est en train de se faire, c’est pour nous asservir. Nous allons combattre le pointage parce que c’est contraire à la loi. Nous disons non à la précarisation des agents publics, car l’objectif est de nous asservir et faire de nous leurs sujets», a déclaré Jean-Rémy Yama, président de cette centrale syndicale du secteur public.

«Nous ne pouvons pas accepter de payer une facture dont nous ne sommes pas responsables», a-t-il ajouté. Dynamique unitaire affirme avoir saisi le ministre de l’Intérieur par voie d’huissier «pour annoncer que les organisations syndicales appellent tous les travailleurs à une grande marche, le lundi 13 Août 2018, pour qu’il ne dise pas qu’il n’a rien reçu».

Contrairement à la thèse avancée par Dynamique unitaire selon laquelle le gouvernement envisage une paupérisation de la population, les mesures d’austérité en vigueur depuis juin dernier visent tout simplement à réduire le train de vie de l’Etat, à maîtriser la masse salariale des fonctionnaires émargeant au budget de l’Etat et à combattre le phénomène d’agents fictifs à travers la mise sur pied du système de pointage.

Comme pour prêcher par l’exemple, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a donné lui-même le ton en se séparant de nombre de ses collaborateurs. Tout comme le gel de certaines lignes de dépenses moins importantes au sein de l’appareil administratif et l’interruption des recrutements dans la Fonction publique pour une durée de trois ans ont pour objectif de relancer la croissance dans l’intérêt de tous.

Du côté du ministère de l’Intérieur, l’on appelle les éventuels marcheurs au respect des textes en vigueur en la matière, faute de quoi les pouvoirs publics se trouveront dans l’obligation de prendre les dispositions qui s’imposent.

«Dynamique unitaire doit respecter les règles avant que la marche soit autorisée. La police a un rôle à jouer et son travail est de s’assurer de la quiétude de la cité et que s’il y a un événement qui se passe dans la cité, qui n’est pas prévu. La police doit s’assurer de l’ordre dans la cité avant d’autoriser un rassemblement au rond-point de la Démocratie et prendre les mesures nécessaires pour que ce rassemblement se déroule sans incident», a expliqué un responsable du ministère de l’Intérieur.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Mesures d’austérité au Gabon : Les privilégiés en ligne de mire

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *