Economie Social

Gabon : Hatace handi, l’école en ligne dédiée aux personnes handicapées

Libreville, Mardi 19 novembre 2019 (Infos Gabon) – Une école en ligne dédiée aux personnes handicapées dénommée Hatace handi. C’est la première du genre au Gabon que compte créer Mme Béatrice Nzang, initiatrice du projet. Dans une interview, elle a partagé avec nous son ambition .

Infos Gabon : Qu’est-ce qui a motivé la création de votre école en ligne dédiée aux personnes vivant avec un handicap ?

Béatrice Nzang : C’est parti d’un constat, j’ai remarqué qu’il est difficile aujourd’hui pour les personnes handicapées de bénéficier de formations. Je pense que dans notre pays, il n’y a pas beaucoup d’actions qui se font dans ce sens. Il faut également souligner que, parfois les formations dispensées ne sont pas adaptées au type d’handicap.

C’est dire en un mot, qu’il est difficile pour ces derniers d’avoir accès à l’information, sur les lieux de formations. C’est la raison pour laquelle, j’ai pensé qu’il était important de créer une école en ligne pour éviter de se déplacer. Mais aussi, de leur permettre de bénéficier d’une formation afin d’intégrer le marché de l’emploi. Je pense que cette école viendra apporter une partie de la solution aux problèmes que rencontre cette couche de la population.

Infos Gabon : Présentez-nous l’école en ligne Hatace handi ?

Béatrice Nzang : Hatace handi est une école en ligne dédiée aux personnes handicapées, qui va proposer des modules de formations soutenues par des formations pratiques. Lesquelles seront effectuées par des entreprises partenaires qui vont nous accompagner. Ces offres de formations seront axées sur l’entrepreneuriat; l’artisanat ; et le leadership. Nous avons également prévu des formations continues, pour des personnes en activité qui voudraient un renforcement des capacités.

Bien entendu, ces formations seront dispensées selon le type d’handicap. Les personnes aveugles bénéficieront d’un enseignement audio. Les sourdes et les handicapés moteurs auront respectivement, des enseignements en langue de signes et audiovisuel sous-titré. Au terme de leur formation, ils recevront un certificat reconnu par l’État.

Info Gabon : Quel a été l’apport de la SING, dans la réalisation de votre projet ?

Béatrice Nzang : La SING m’a permis de mieux orienter mon projet d’une part, mais aussi de le travailler sur sa faisabilité. Ce projet qui est le premier du genre au Gabon, avec la SING nous avons examiné la méthodologie de formation, et arrêter les offres de formations. C’est ce travail qui a été rendu possible par cette entité. Cette société d’incubateur numérique gabonaise a le mérite d’être au premier plan de la matérialisation de ce projet.

Infos Gabon : Vous parlez encore de projet, à quel stade se situe-t-il aujourd’hui ?

Béatrice Nzang : La  mise en place de cette école en ligne nécessite beaucoup de moyens. Nous l’avons évaluée à cent millions (100.000.000) de francs CFA.  Nous attendons des partenaires qui veulent bien nous accompagner dans ce challenge. Nous sommes en négociation avec certaines entreprises et institutions, en vue d’alléger le budget.

Nous avons parallèlement lancé des appels à projet, toujours dans l’intention d’obtenir des financements. Nous gardons espoirs, c’est une école qui fera beaucoup de bien aux apprenants. Je crois qu’on ne le dit pas assez, mais dans le taux de chômage les personnes diplômées vivant avec handicap sont fortement concernées. Qu’en est-il de celles qui n’ont pas de formations, la situation est encore plus difficile.

Infos Gabon : Votre mot de fin

Béatrice Nzang : Je tiens d’abord à vous remercier pour m’avoir donné l’occasion de m’exprimer sur mon projet de création d’école en ligne. Ça me tient vraiment à cœur de réaliser cela. Je veux également dire aux personnes handicapées, que l’handicap est un état d’esprit et n’existe que si tu le penses. Beaucoup de personnes dans cette situation réalisent de choses.

Vous êtes aussi capable de le faire. L’école que j’envisage de créer viendra donner un plus à vos ambitions, à vos projets et bien d’autres.

FIN/INFOSGABON/LK/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Orema, l’application qui « permet de recharger et de consulter le solde des unités d’électricité »

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *