Politique

Gabon:Il faut sortir le football de la mauvaise passe actuelle

Libreville, Mardi 11 Mai 2021 (Infos Gabon) –Les travaux de la Taskforce sur le Championnat national de football lancés hier par le Premier ministre, chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda ambitionnent de sauver cette discipline de son hibernation.

Au Gabon, c’est une vérité de Polichinelle : le football n’est pas au mieux de sa forme. Avec un championnat en arrêt depuis plus an et demi. En lançant hier les travaux de la Taskforce sur le Championnat national de football, le Premier ministre a déploré cet état de choses qui fait qu’aujourd’hui, le Gabon, grande nation de cette discipline, n’est que l’ombre de lui-même.  « Notre football continue de régresser dangereusement », a regretté Rose Christiane Ossouka Raponda. Pour le chef du gouvernement, les participants doivent mettre ce moment de réflexion qui court jusqu’au 22 mai prochain pour faire des propositions visant à sortir cette discipline de la mauvaise passe actuelle. Pour y parvenir, il a instruit « efficacité, pragmatisme et rigueur» en vue d’une réforme du championnat national qui rentre dans le Programme de travail gouvernemental (PTG).

Dans un diagnostic sans complaisance, le ministre des Sports dressait, il y a quelques jours sur les réseaux sociaux, un tableau sombre du football gabonais. Selon Franck Nguema, « le constat est catastrophique. Le championnat national de football n’est plus que l’ombre de lui-même ». Politiques, footballeurs, experts et autres participants réunis au chevet du football gabonais ont entre leur main l’avenir de cette discipline, si chère au président Ali Bongo Ondimba, devenue depuis des décennies une véritable religion et un facteur d’unité et du vivre-ensemble pour des milliers de Gabonais.

FIN/INFOSGABON/SM/2021

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *