Economie

Gabon : La BAD octroie plus de 460 millions de francs CFA à l’ANINF

Libreville, Dimanche 9 Décembre 2018 (Infos Gabon) – Ce montant additionnel permettra d’amorcer les études relatives au projet du Plan national stratégique Gabon digital 2025.

Dans le cadre des études relatives au projet du Plan national stratégique Gabon digital 2025, la Banque africaine de développement (BAD) vient d’accorder 800 000 dollars sous forme de don à la République gabonaise à travers l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF).

Ces financements serviront concrètement à l’élaboration des études de faisabilité techniques et économiques, pour la mise en place d’un portail Internet gouvernemental; d’un Système national d’identité digitale (SNID); d’une plateforme d’interopérabilité, de mutualisation et de gestion de données, des services administratifs en ligne; d’un système de paiements digitaux de l’administration; l’intégration et la migration des systèmes d’information sectoriels; l’implémentation d’une plateforme d’Open Data opérationnelle; la Revue du cadre juridique et réglementaire applicable à la régulation et protection des données personnelles au droit à l’information et la mise en place d’un écosystème favorable à l’innovation et la gouvernance digitale.

Cette cagnotte, la deuxième du genre, intervient neuf mois après la signature d’un premier don portant sur la réalisation des études de faisabilité́ de la dorsale à fibre optique d’Afrique Centrale (CAB), la mise en place d’un centre national de données (Datacenter) / plateforme Centre d’alerte et de réaction aux attaques informatiques (CSIRT) et pour une Infrastructure de gestion de Clés publiques (PKI).

L’ANINF souligne dans un communiqué que la mise en œuvre du PNS repose sur le développement des axes prioritaires suivants. Notamment la mise en place d’un système de gestion électronique des documents, la gestion des courriers entrants et sortants;
le renforcement des capacités en gestion de projets, en développement des logiciels et en gouvernance de SI; la mise en œuvre des grands registres de l’Etat et la mise en place du référentiel des personnes morales et mise en place du Système d’information d’échange des données de personnes physiques entre administrations (API ouverte).

Tout comme son effectivité repose sur l’optimisation et l’extension du réseau de l’administration gabonaise (dorsale filaire fibre optique et développement de la dorsale sans fil haut débit), câblage et interconnexion des bâtiments administratifs sur toute l’étendue du territoire national et dans les représentations à l’étranger; la création d’un portail du gouvernement qui centralisera tous les services administratifs (Internet, M-services pour les citoyens); la mise en place d’une plateforme de production des applications à travers une infrastructure de développement collaborative, souple et efficace : « usine logicielle » (audit et optimisation) et l’implémentation d’un Centre de contrôle des fréquences.

A en croire l’Agence, ces différentes études permettront d’amorcer le rehaussement du pays à un niveau supérieur d’utilisation des technologies de l’information et de communication.

Les ressources du Don additionnel seront utilisées pour couvrir les dépenses liées au recrutement d’un cabinet-conseil; à la formation du staff de l’ANINF sur l’administration électronique en Corée; au recrutement d’un auditeur externe.
La durée de cette mission est de 6 mois à compter de la date de signature.

Ce don a été rendu possible à travers le Fonds fiduciaire de coopération Afrique-Corée (KOAFEC) et en cohérence avec l’objectif de la stratégie « Technologie de l’information et de la communication (TIC) » de la BAD consistant à contribuer durablement à la réduction de la pauvreté et à la croissance économique des pays africains par un renforcement du rôle de la Banque dans l’extension de l’accès à l’infrastructure TIC, stimuler l’investissement du secteur privé et à améliorer la gouvernance, l’efficacité de la prestation des services publics. Contribuant ainsi à la réalisation des objectifs de développement du millénaire.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Téléphonie mobile au Gabon : La mise en garde du régulateur aux opérateurs

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *