Economie

Téléphonie mobile au Gabon : La mise en garde du régulateur aux opérateurs

Libreville, Mercredi 31 Octobre 2018 (Infos Gabon) – L’Autorité de régularisation des communications électroniques et des postes somme Gabon Telecom et Airtel Gabon à améliorer la qualité de service.

Dans un communiqué daté du lundi 29 octobre 2018, l’Autorité de régularisation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a tenu à rappeler Gabon Telecom et Airtel Gabon au respect de leur cahier de charges. S’appuyant sur la législation gabonaise en matière de télécommunications, elle adresse aux deux opérateurs une sommation aux allures d’ultime avertissement. Lin Mombo, président de l’ARCEP, rappelle à cet effet les dispositions de l’article 31 nouveau de la loi n° 005/2001 du 27 juin 2001 portant réglementation du secteur des télécommunications.

«Lorsque le délégataire ou le titulaire d’une licence ou d’une autorisation ne respecte pas les obligations, l’Autorité de régulation est tenue de lui délivrer une mise en demeure. Si la mise en demeure n’est pas suivie d’effet, le délégataire ou le titulaire de la licence ou de l’autorisation encourt l’une des sanctions suivantes: une pénalité pécuniaire dont le montant est proportionnel à la gravité du manquement et aux avantages qui en sont retirés; la suspension de la licence ou de l’autorisation pour une durée n’excédant pas un mois;  la réduction de la durée de la licence ou de l’autorisation pour un an au plus; le retrait de la licence ou de l’autorisation», précise la loi.

Au regard des résultats d’une campagne nationale de mesure de la qualité de service des réseaux de téléphonie mobile réalisée du 20 août au 18 septembre 2018 présentés récemment au ministre de l’Economie  numérique, Guy Bertrand Mapangou, il ressort que Gabon Telecom et Airtel Gabon sont défaillants en matière de couverture radio 2G, 3G et 4G mais aussi sur le service voix. Au terme de la cérémonie de restitution desdits résultats, le membre du gouvernement a instruit l’ARCEP d’infliger des sanctions aux deux opérateurs.

Dans sa sortie, le président de l’ARCEP souligne que conformément à la réglementation en vigueur et aux instructions du gouvernement, les résultats de l’audit de cette campagne seront présentés au prochain conseil de régulation. Session au cours de laquelle d’importantes décisions sur la conduite à tenir vis-à-vis de ces manquements pourront être prises.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon Telecom et Airtel renouvellent leurs licences

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *