Social

Gabon :  La direction générale de la CNAMGS et les partenaires sociaux conviennent d’une trêve sociale de trois ans

Libreville, Mercredi 10 juillet 2024 (Infos Gabon) – Cette décision a été prise dans le cadre des travaux du dialogue social en cours au sein de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) afin de réviser la convention collective.

La commission ad-hoc pour le dialogue social au sein de la CNAMGS, passe au peigne fin depuis le 5 Juillet les différentes questions soulevées par les partenaires sociaux notamment l’amélioration des conditions de travail des agents et l’instauration sans délai d’un climat sain entre employeur et travailleurs.

Cette rencontre revêt toute son importance ce d’autant plus qu’elle offre une réelle opportunité de revisiter les politiques qui vont assurer la prise en compte globale tant des préoccupations des employés que les attentes de l’administration. La CNAMGS, mise en place en 2007, est considérée comme étant la locomotive de la politique sociale au Gabon.

Elle s’est fixée trois principaux objectifs, à savoir améliorer l’accès aux soins de santé et dans les établissements sanitaires, lutter efficacement contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Elle a pour mission de garantir la couverture maladie à l’ensemble de la population gabonaise, assurer le service de prestations sociale aux gabonais économiquement faible (GEF), qui perçoivent des allocations familiales, et une prime à la naissance sous forme de layette.

En sa qualité de directrice générale de la CNAMGS, Dr. Audrey Christine Chambrier Voua a expliqué que cette séance de travail vise non seulement à relire la convention collective devenue caduque, mais également redéfinir les rapports entre la tutelle via l’inspection du travail, les partenaires sociaux et la direction générale de la CNAMGS.

« Les conclusions qui seront arrêtées devront permettre à la CNAMGS de travailler dans un environnement professionnel normé qui prenne en compte les critères de justice sociale d’équité, de respect des normes et procédures du code du travail, de l’abnégation des valeurs d’éthique et de déontologie, de mérite et de performance, de bien-être pour tous et du respect des valeurs cardinales du service public », a t-elle indiqué dans le cadre de ces 5 jours de travaux.

FIN/INFOSGABON/SM/2024

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *