Social

Gabon : La fête du travail révèle l’harmonie qui règne à la Caistab

Libreville, Mardi 5 Mai 2015 (Infos Gabon) – Les travailleurs gabonais à l’instar de ceux du monde entier ont célébré, le 1er mai, la fête du travail. A Libreville, les festivités ont été marquées par un grand défilé au boulevard triomphal. A cette occasion, les employés de plusieurs entreprises sont passés à tour de rôle devant les officiels installés devant le palais du Sénat.

Après le défilé organisé le 1er Mai pour toutes les entreprises au boulevard triomphal, à l’occasion de la fête du travail, chaque société a regroupé ses employés pour fêter en équipe. C’est le cas de la Caisse des Stabilisations et des Péréquations (Caistab), qui a réuni les siens au tour de leur Directeur Général, Léon-Paul Ngoulakia, au complexe technique d’Owendo. C’était un grand moment de fête, d’échange et de convivialité entre l’équipe dirigeante et les employés.

L’occasion pour le délégué du personnel, Jean-Claude Mongo, de rappeler au Directeur Général que le personnel est en attente de la validation des conclusions des travaux de la commission mise en place par le DG pour examiner les maux qui minent l’entreprise et proposer quelques pistes de solutions.

Dans l’ensemble, les agents se sont dits satisfaits des avancées observées, notamment sur la reforme des salaires et l’harmonisation des barèmes de la prime de rendement et au regard de la répercussion de ce travail sur les fiches de paie.

Les décorés de la Caistab le &er Mai 2015« Nous tenons solennellement à vous traduire la satisfaction générale des agents pour les efforts véritables consentis par la direction générale », a souligné Jean-Claude Mongo.

Et d’ajouter : « Monsieur le Directeur Général, au regard des avancées significatives entreprises dans la gestion des ressources humaines, soyez assuré en contre partie de notre concours et de notre collaboration dans le maintien d’une politique efficace et la discipline au sein de notre établissement ».

Au-delà de cette satisfaction, les doléances ne manquent pas. Le syndicaliste a relevé un certain nombre de besoins.

Pour Léon-Paul Ngoulakia, la société n’appartient pas à la direction générale, mais à tous les employés de la caistab, qui sont tenus de vivre ensemble et faire des propositions pour que la société avance. Et cela est démontré par la parole donnée au syndicat.

A propos des doléances du personnel, notamment la formation et un véritable plan de carrière, le Directeur Général a expliqué qu’une commission a été mise en place pour examiner les situations administratives des uns et des autres. A ce sujet, M. Ngoulakia est pour l’adéquation formation-emploi étant donné que la formation fait partie de renforcement des capacités de la société. Concernant l’égalité des chances dans les nominations, les affectations et les responsabilités, le patron de la Caistab préfère le mérite. « Pour mériter une place au soleil, il faut être au travail, pour la mériter il faut être responsable, et pour la mériter il faut avoir le sens de la responsabilité. On ne donne pas de responsabilité à tout un chacun parce que tout le monde veut être responsable », a-t-il dit, arguant qu’il est du devoir de la direction générale de donner la chance non seulement à tout le monde mais surtout d’éviter les injustices.

Selon Léon-Paul Ngoulakia, le problème des allocations familiales sera réglé la semaine en cours, et pour la CNSS, une réunion est prévue avec la direction de cette institution pour que tout le monde soit au même degré d’information, étant donné qu’il leur a été présenté un montant faramineux de dette, soit la Caistab n’aurait pas reversé des sommes d’argent prélevées depuis 2002.

Soulignons que la Caistab devra aussi se battre pour trouver les moyens afin de construire un local pour les archives et son nouveau siège social. Pour le DG, tout le monde doit se mettre au travail pour une bonne production qui permettra de trouver les moyens.

Pour la moralisation des agents et surtout pour résoudre le problème de l’absentéisme chronique, un venin qui empoisonne l’ambiance à la Caistab, le syndicat a proposé la saisie de primes de rendement comme sanction.

A l’occasion de cette fête du travail, quatre agents de la Caistab ont été décorés de la médaille du travail, distinction de l’ordre de mérite de la République gabonaise, par la démonstration de leur attachement au travail, a annoncé le Directeur Général, tout en les félicitant.

FIN/INFOSGABON/EI/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *