Politique

Gabon : La plainte contre Noureddin Bongo Valentin classée sans suite

Libreville, Lundi 17 Février 2020 (Infos Gabon) – Les quatre activistes qui avaient porté plainte le 14 janvier dernier contre Noureddin Bongo Valentin ont été entendus pendant 3 heures. Ils ont ignoré les risques qu’ils prenaient. Nombre de compatriotes se posent les mêmes questions : désinvolture ? Inconscience ? Mépris d’autrui ?

Pour l’inexistence des preuves, le Procureur de la République près le Tribunal de Libreville, André Patrick Roponat a préféré un classement sans suite de la plainte contre Noureddin Bongo Valentin. Alors que beaucoup parlent des attaques qui ne sont pas dignes à la démocratie. Il faut privilégier le compromis politique.

Tandis que Noureddin Bongo Valentin a porté plainte le 15 janvier pour diffamation contre les quatre activistes, il va falloir sauver ce qui peut encore l’être. Et pour cela, il y a de quoi être choqué par certains hommes qui se disent hommes politiques et qui ne le sont pas. Car vers qui se tournent ces canulars ? Ce n’est pas un perdreau de l’année qui s’en plaindrait. C’est le triomphe immodéré que les uns se cherchent en voulant lier la politique à une promotion sociale ou à une échéance électorale.

C’est pourquoi, ils font primer les intérêts politiques sur des convictions, le conjoncturel sur le structurel. Et c’est précisément ce qui empêche les protagonistes d’inscrire leur logique dans le sens des responsabilités. La justice veut être convaincue du bien-fondé de leurs motivations et de l’intérêt supposé de leur démarche.

FIN/INFOSGABON/EM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Retour sur un procès qui a battu le record de présence

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *