Politique

Gabon : La revitalisation se poursuit au PDG

Libreville, Lundi 1er Juillet 2019 (Infos Gabon) – Dans une communication délivrée samedi à Franceville, Brice Laccruche Alihanga, membre du Comité permanent du bureau politique de cette formation politique pour le Haut-Ogooué a énuméré les nombreux défis qui interpellent le parti au pouvoir.

Après plus d’un demi-siècle d’existence, le Parti démocratique gabonais (PDG) devrait continuer à demeurer leader sur l’échiquier politique gabonais.

Dans une adresse samedi à Franceville aux nombreux militants et sympathisants du parti au pouvoir, Brice Laccruche Alihanga, au nom du distingué président Ali Bongo Ondimba, a donné la nouvelle ligne directrice de cette formation politique.

Selon l’orateur, le PDG doit résolument se tourner vers sa revitalisation basée sur son unité.

«Il faut remettre sans cesse l’ouvrage sur le métier. Car, l’adaptation et l’innovation sont les clés du maintien dans la durée. La force d’un parti tient aussi à l’unité de sa base militante et à sa direction. En ce domaine, le PDG doit montrer l’exemple. Et si nous-mêmes nous ne le faisons pas, qui doit le faire ? L’Opposition ? Celle-ci, je pense qu’on l’a démontré, est divisée. Je dirais même atomisée en de multiples chapelles chaque année de moins en moins grand et engluée dans des querelles, des guerres intestines de personnes. Non, le distingué camarade président et nous pensons que c’est au PDG que nous devons donner la voie, d’afficher son unité», a-t-il indiqué.

Insistant sur l’unité du PDG, le directeur de cabinet du président de la République a prêché à ses camarades les vertus de celle-ci qui va au-delà de la simple formation politique et a un impact sur la marche du pays.  

«Certes, des dissensions peuvent exister. Ça et là, il peut y avoir des divergences. Mais, encore une fois, le linge sale ne se lave pas sur la place publique. Le linge sale se lave en famille. Et sur un temps limité. C’est l’union qui fait la force. Nous n’avons rien à gagner à la désunir. Unis, nous sommes plus forts et plus forts, nous demeurons. Il en va de l’intérêt du parti et de l’intérêt de la patrie. Ce qui est bon pour le parti, l’est aussi bon pour la patrie», a-t-il souligné.

«Parce qu’aux commandes de la patrie est le PDG (…) Si nous sommes unis, le pays demeurera uni. Le Parti démocratique gabonais a vocation à être le parti de tous les Gabonais. Pour mieux remplir cette mission, notre parti doit travailler tous les jours», a-t-il poursuivi.  

Au cours de sa communication, il a également salué les bons résultats enregistrés par le Parti démocratique gabonais au cours des récentes consultations électorales. «On l’a vu lors des dernières élections générales, législatives et locales d’octobre dernier, le PDG a triomphé. Sa victoire a même été écrasante. D’aucuns ont parlé d’une véritable razzia ici dans le Haut-Ogooué comme partout ailleurs dans le pays», s’est réjoui Brice Laccruche Alihanga.

Une razzia qu’il explique par les efforts de régénération et de revitalisation de cette formation politique initiés par Ali Bongo Ondimba. «Tout simplement parce qu’à l’initiative du distingué camarade Ali Bongo Ondimba, une vaste entreprise de régénération et de revitalisation du parti a été menée depuis le congrès de 2017. Régénération par le renouvellement des hommes et des femmes qui animent le parti, candidats, responsables nationaux et locaux, etc. Par le renouvellement des idées toujours plus concrètes et tournées vers l’exigence des résultats et par le renouvellement des pratiques avec une exigence toujours plus grande des résultats dans l’intérêt général», a-t-il indiqué.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

Lire 👉 Haut-Ogooué : Les trois priorités d’Ali Bongo Ondimba

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *