Semaine de l'exécutif

Gabon : La semaine de travail du PrA�sident Ali Bongo Ondimba

Libreville, 5 mars 2013 (Infos Gabon) a�� Les jeunes Gabonais regroupA�s au sein du mouvement dit des jeunes leaders ont soumis au PrA�sident gabonais, Ali Bongo Ondimba, des propositions A� travers un document qua��ils lui ont remis en mains propres, au cours da��une rencontre le lundi 24 fA�vrier 2013, A� Libreville.

Ali Bongo visite les chantiers de logementsCe document contient des propositions visant entre autres, la��amA�lioration des conditions de vie et da��A�tudes des jeunes et une meilleure insertion des jeunes dans les instances dA�cisionnelles.

Le Chef de la��Etat gabonais a demandA� A� son Premier Ministre de traduire dans les faits toutes les mesures rA�cemment prisesA� en faveur de la��insertion des jeunes au sein des organes exA�cutifs locaux et a souhaitA� le redA�marrage rapide des activitA�s du Conseil National de la Jeunesse.

FidA?le A� ses habitudes, le NA�1 gabonais a dA�cidA� le mercredi 27 fA�vrier dernier de se rendre sur le terrain pour une visite surprise dans quelques chantiers importants de la capitale gabonaise. En homme pressA� et dA�terminA� A� lier la parole aux actes, il a tenu A� constater de visu la��A�tat da��avancement da��un certain nombre de travaux.

En se rendant tout da��abord sur le site da��AngondjA�, le PrA�sident de la RA�publique avait A� cA�ur de toucher du doigt les rA�alitA�s auxquelles A�taient confrontA�s les chefs da��entreprise et leurs ouvriers. Plusieurs logements, sortis de terre en quelques mois, lui ont apportA� la��assurance que les choses A�taient en train da��avancer, mA?me si, ici et lA�, il constatait quelques retards, quelques piA�tinements.

Avec son cortA?ge, le Chef de la��Etat sa��est ensuite rendu dans la zone des Charbonnages. LA� A�galement, les travaux de la��A�changeur A�taient presque achevA�s, tandis que les engins sa��activaient sur une route voisine de la voie Express, une des nombreuses bretelles actuellement en pleine rA�fection pour dA�sengorger la circulation devenue trA?s dense dans ce quartier comme ailleurs.

En achevant sa tournA�e des chantiers, le numA�ro un gabonais sa��est arrA?tA� A� la citA� de la Caisse, pour voir A� quel niveau se trouvait la��entreprise chargA�e de construire le grand rA�servoir da��environ 10.000 m3. Les travaux avaient A�tA� lancA�s il y a quelques mois pour renforcer la distribution da��eau potable A� Libreville. Le PrA�sident, soucieux du bien-A?tre de ses compatriotes, a reA�u la��assurance du chef de chantier que la livraison du rA�servoir aura lieu dans la pA�riode da��avril-juin 2014.

En rentrant au palais de la PrA�sidence de la RA�publique, le Chef de la��Etat avait une idA�e plus claire de la situation sur le terrain. Il allait instruire le Premier ministre et le Gouvernement pour que des mesures spA�cifiques soient prises dans la��optique da��accA�lA�rer les travaux et rA�pondre ainsi A� un certain nombre da��attentes et de besoins des Gabonais.

Le mA?me jour, Ali Bongo Ondimba a reA�u au palais prA�sidentiel le Premier ministre Raymond Ndong Sima. Ce dernier A�tait accompagnA� des membres de la commission chargA�e de mettre en place la biomA�trie.

Le chef du gouvernement A�tait accompagnA� des vingt membres de la commission qui avait A�tA� mise en place pour reprA�senter la MajoritA� rA�publicaine pour la��Emergence et la��opposition dans le cadre des discussions sur la mise en A�uvre de la biomA�trie.

En remettant le rapport de leurs travaux au prA�sident de la RA�publique, le Premier ministre a tenu A� souligner A� la profondeur, la densitA� et la��A?pretA� des dA�bats A� qui ont eu lieu pendant les trois semaines de leurs travaux. Au-delA� des clivages politiques partisans, les diffA�rents commissaires ont su surmonter leurs divergences dans un esprit rA�publicain.

Ils ont planchA� sur plusieurs questions importantes : les conditions da��attribution du marchA� A� la��opA�rateur chargA� da��installer et de faire fonctionner cet outil au cours des opA�rations de vote ; la��identification et la��authentification des A�lecteurs ; la��interconnexion des bureaux de vote ; etc.

Au bout des dA�bats, le Premier ministre et les commissaires ont rA�digA� le rapport de leurs travaux oA? figurent les recommandations issues de la rA�flexion des deux parties, majoritA� et opposition. Raymond Ndong Sima sa��est donc rA�joui de cette mission pleinement accomplie.

En rA�ponse au chef du gouvernement et aux diffA�rents commissaires, le prA�sident a tenu A� les fA�liciter pour la��A�uvre rA�alisA�e en un temps relativement court. Il a apprA�ciA� la��esprit patriote qui a prA�valu, permettant aux uns et aux autres de discuter en toute indA�pendance pour finalement se mettre da��accord sur ce qui fait avancer la dA�mocratie.

Le chef de la��Etat sa��est engagA� A� de nouveau rA�unir la��ensemble de la classe politique aprA?s avoir consultA� la Cour constitutionnelle, seule institution habilitA�e A� apprA�cier le contenu du rapport de la commission et A� dire si le texte est conforme aux lois et rA?glements.

Le prA�sident de la RA�publique a exhortA� les uns et les autres A� poursuivre sur cette lancA�e. A� Nous na��avons que trop souffert des lendemains A�lectoraux, a-t-il dit. DA�sormais, il est plus que vital que chacun fasse un pas vers la��autre pour que la satisfaction soit partagA�e et qua��il y ait le moins de contestation possiblea�� A�

En concluant, le chef de la��Etat a encore saluA� cet esprit rA�publicain qui, au-delA� des A�cueils et des clivages, renforce les bases de la dA�mocratie au Gabon depuis deux dA�cennies.

Le Jeudi 28 FA�vrier 2013, Ali BONGO ONDIMBA a prA�sidA� le Conseil des ministres A� Libreville. A l’entame des travaux, le Conseil des Ministres a tenu A� rendre un hommage particulierA� au Chef de l’Etat, qui a pris part, aux cA?tA�s de ses Homologues Africains et Sud AmA�ricains, au3A?me Sommet des Chefs d’Etat et Chefs du Gouvernement d’Afrique et d’AmA�rique du Sud, ayant pour thA?me : “StratA�gies et mA�canismes pour le renforcement de la coopA�ration Sud-Sud” dont les assises ont eu lieu A� Malabo en GuinA�e Equatoriale, du 20 au22 FA�vrier 2013.

Parmi les sujets abordA�s, outre l’exploitation des opportunitA�s commerciales, d’investissement, les potentialitA�s de partenariat dans les domaines de l’Education, de la SantA� et de l’Agriculture, les crises en Afrique ont fait l’objet d’examen aux fins de rA�solution notamment A� Madagascar, en GuinA�e Bissau, en RA�publique DA�mocratique du Congo et en Centrafrique.

Ali BONGO ONDIMBA, fidA?le au programme “L’Avenir en confiance”, a profitA� de cette tribune de haut niveau pour faire la promotion du Plan StratA�gique “Gabon Emergent” (PSGE) sur la base duquel le dA�veloppement harmonieux de notre pays se poursuivra, grA?ce A� des partenariats divers, et consA�quemment, l’amA�lioration des conditions de vie de nos populations affirmant ainsi l’opiniA?tretA� de hisser notre GABON dans le peloton des pays A�mergents.

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2013

A� Copyright Infos Gabon

 

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *