Economie

Gabon : La zone maritime nationale surveillée à la loupe

Libreville, Lundi 15 Juillet 2019 (Infos Gabon) – Un accord tripartite signé le 9 juillet dernier par les ministres de la Défense nationale, de la Pêche et de la Mer veille désormais à la protection du thon vivant dans les eaux territoriales gabonaises.

Dans le but d’assurer un contrôle optimal de la zone maritime nationale, les ministres de la Défense nationale, Rose Christiane Ossouka Raponda, de la Pêche, Biendi Maganga Moussa, et de la Mer, Lee White, ont signé le 9 juillet dernier un accord. Par cet accord tripartite, les trois départements ministériels s’engagent à lutter efficacement contre la pêche illégale dans l’espace maritime gabonais et à préserver la souveraineté nationale.

Un engagement qui va en conformité des hautes instructions du président, Ali Bongo Ondimba, dans le cadre du développement de l’opération Albacore, l’une des espèces de thon pêchées dans les eaux gabonaises et qui fait l’objet de protection par les autorités gabonaises. Ce nouvel accord vient en appui au partenariat public-privé signé il y a quelque temps entre l’Etat gabonais et Sea Shepherd, une organisation non gouvernementale américaine avec pour  objectif de contrôler et de surveiller les eaux gabonaises contre la pêche illégale.

A ce jour, en plus des résultats qui sont déjà visibles sur le terrain, ce partenariat permet d’assurer au personnel de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), de l’Agence nationale de la pêche et de l’aquaculture (ANPA) et de  la marine nationale une formation de qualité en matière de surveillance de l’espace maritime du Gabon. A cette mécanique, s’ajoute les fins limiers de la marine et les survols aériens du programme Gabon Bleu de l’armée de l’air qui patrouillent au quotidien dans le but de veiller à la protection de cet environnement aux thonidés.

D’après l’Organisation pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (ICCAT), le Gabon est le plus grand pourvoyeur de thon avec plus de 20% de l’ensemble des captures de l’Océan Atlantique. En signant cet accord lundi, les trois ministres se sont dit rassurés sur le fait que le partenariat qui lie l’Etat à Sea Shepherd  permettra d’enrayer la pêche illégale  de cette espèce vivant dans les eaux gabonaises.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Hausse des recettes hors pétrole au premier trimestre

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *