Elections Politique

Gabon : L’ambitieux projet de Régis Immongault pour Mulundu

Libreville, Jeudi 4 Octobre 2018 (Infos Gabon) – Le candidat aux législatives pour le 1er siège de Mulundu caresse le rêve de transformer  ce département de l’Ogooué-Lolo.

Depuis le début de la campagne pour les élections législatives et locales prévues les 6 et 27 octobre 2018, l’homme a dû troquer sa tunique de diplomate pour se mettre en tenue de combat aux couleurs du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Pantalon jean aux fesses, tee-shirt ajusté au corps, tennis basket au pied et chapeau par moments vissé sur la tête, Régis Immongault Tatagani a adopté depuis lors un style beaucoup plus relaxe pour parcourir coins et recoins de son Mulundu natal à la conquête de l’électorat.

Le candidat du parti au pouvoir a bâti sa stratégie de campagne sur le porte-à-porte, les causeries, les rencontres fraternelles et la proximité pour davantage se rapprocher des siens. Homme du peuple à souhait, celui qui est ministre d’Etat aux Affaires étrangères dans le civil s’est transformé en véritable fils de la localité qui ne s’encombre plus de protocole, un usage pourtant cher aux diplomates, pour prêter une oreille attentive aux doléances des populations ou pour accorder des audiences à tous ceux qui le désirent.

Loin d’être une simple stratégie de séduction propre aux hommes politiques en période électorale, le style Immongault reste la proximité avec la base qui a toujours fait sa force.

Député sortant, Régis Immongault Tatagani est en course contre Paulette Missambo, principal adversaire et candidate de l’Union nationale (UN, opposition), une transfuge du PDG et ancienne députée de l’ère Omar Bongo Ondimba.

Au regard des deux bilans, la balance pèse visiblement en faveur du premier dont les actes suscitent tout simplement admiration de la part des bénéficiaires et respect de ses détracteurs. Parmi ceux-ci, l’usine industrielle de bois et le port sec en construction de Mulundu sont les principales réalisations emblématiques. Mais, en toute humilité, ce fidèle du président Ali Bongo Ondimba reconnait que nonobstant une conjoncture morose, beaucoup d’étapes ont été franchies et que le chemin à parcourir reste encore long.

«Dans un contexte difficile, nous savons que des efforts ont été faits et nous comptons poursuivre l’action qui a été entamée. Nous avons fait de bonnes choses et nous devons poursuivre la transformation de notre département Mulundu. Pour y parvenir, il faudrait que les quatre sièges puissent revenir au PDG. C’est le parti qui a une vision, c’est le parti qui pose des actes concrets», souligne Régis Immongault Tatagani.

Mais, il en appelle à l’unité des cœurs des filles et fils de Mulundu pour relever le défi du développement dans ce département qu’il présente comme un milieu à la fois plaisant, hospitalier et vivifié. «Je pense qu’on peut le faire quand il y a de la cohésion et que nous mettons en veilleuse nos egos», poursuit-il.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Législatives 2018 au Gabon : Bataille de fauves entre Berre et Gondjout dans le Moyen-Ogooué

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *