Politique

Gabon : Le Floch-Prigent met Bourgi à nu

Libreville, Mardi 11 Juillet 2017 (Infos Gabon) – L’ancien patron d’Elf a laissé entendre dans un tweet que les déclarations de l’avocat français sur l’héritage de l’ancien président gabonais sont un tissu de mensonges.

La diffusion récente par la chaîne de télévision France 2 de l’épisode : «Le clan Bongo : une histoire française» dans son magazine «Complément d’enquête» n’arrête d’alimenter les commentaires.

L’affaire ne relève plus seulement que de simples internautes anonymes disséminés à travers le monde, mais touche déjà des personnalités bien connues. Des noms à la réputation sulfureuse en Afrique font leur entrée dans le débat pour apporter leur point de vue et asséner quelques coups à des adversaires au passage.

Loïk Le Floch-Prigent qui n’est pas moins connu des Gabonais, est sorti de sa réserve pour réagir aux propos avancés par Robert Bourgi au cours de cette émission. Sur son compte Tweeter, l’ancien président directeur général de la multinationale pétrolière française Elf entre 1989 et 1993, tente d’apporter un démenti au témoignage du célèbre avocat français.

Dans cet épisode de «Complément d’enquête», ce dernier avait alors affirmé que le défunt Omar Bongo Ondimba avait désigné son fils comme successeur. En réaction, M. Le Floch-Pringent réplique en ces termes : «sur le Gabon, je maintiens qu’Omar n’a jamais désigné Ali pour lui succéder!», a-t-il lancé.

Pour en savoir davantage, il recommande la lecture de «Carnets de route d’un africain», l’ouvrage qu’il a publié en avril dernier aux éditions Elytel. Il va même jusqu’à s’interroger sur la véritable motivation ayant conduit à la désignation de Robert Bourgi et contester son choix pour témoigner sur le sujet.

«Sur le Gabon ! Pourquoi accepter Bourgi et ses thèses? Pourquoi en faire une vedette? Écoeurant de mensonges et de haine», s’insurge-t-il. Loïk Le Floch-Prigent conteste également le statut d’héritier de la Françafrique dont se réclame Bourgi. «Monsieur Bourgi ment ! Sur cela et bien d’autres choses», conclut-il. Chaud devant !

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *