Economie

Gabon : Le plan de relance de Mbadinga

Libreville, Mercredi 27 Septembre 2017 (Infos Gabon) – Le nouveau ministre d’Etat, ministre de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme entend donner une nouvelle impulsion à ce secteur.

Moins de trois semaines après son arrivée à la tête du ministère de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme, Josué Mbadinga annonce déjà les couleurs d’un renouveau. Il a ainsi procédé à des descentes de terrain à travers des structures sous-tutelle.

Il a ainsi visité du 19 au 21 septembre dernier la Direction générale de l’habitat et du logement (DGHL), la Direction générale du cadastre et des travaux topographiques (DGCTT), le Centre technique de l’habitat (CTH), l’Ecole nationale du cadastre et des sciences géographiques (ENCSG), la Direction générale de l’urbanisme et des aménagements fonciers (DGUAF), l’Institut national de cartographie (INC) et l’Agence nationale de l’urbanisme des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC).

Ces visites d’inspection et de prise de contact ont permis au ministre d’Etat, ministre de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme de prendre non seulement le pouls de ces différentes administrations, mais surtout d’examiner l’état des infrastructures de ces structures.

«J’ai trouvé des responsables à leur poste, j’ai reçu des explications liées au fonctionnement des différentes unités, je pense qu’il y a globalement des problèmes qui peuvent être réglés rapidement», a-t-il relevé.

Bien qu’il ait exprimé sa satisfaction quant au fonctionnement des structures visitées, il regrette cependant le fait que nombre d’entre elles baignent encore dans un état de décrépitude avancée, à l’instar de la DGHL et du CTH confrontés à la vétusté, à une pénurie en eau et en électricité, aux difficultés d’archivages des documents cadastraux pour cause d’humidité, à l’absence de matériels et de personnels.

Leurs responsables justifient ces problèmes par une insuffisance criarde des budgets alloués par l’Etat. «Mr le ministre d’Etat, vous venez de constater de par vous-mêmes dans quel cadre de travail nous exerçons. Besoin n’est plus nécessaire de vous rappeler les mauvaises conditions dans lesquelles nous travaillons aussi bien à la direction générale qu’aux directions provinciales», a relevé directeur général du Cadastre et des Travaux topographiques.

Le ministre d’Etat en a profité pour galvaniser les troupes à s’adapter au contexte actuel marqué par la crise économique qui voudrait qu’«à défaut d’avoir les moyens que nous souhaitons, nous commençons par faire au mieux avec les moyens disponibles».

Josué Mbadinga a ainsi fait savoir qu’à l’avenir chaque responsable sera noté de façon périodique dans le cadre de son travail. «C’est le message que je ne cesse de transmettre au personnel responsable des unités opérationnelles du ministère de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme», a-t-il indiqué.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *