Social

Gabon : Les frustrations de Marie-Madeleine Mborantsuo

Libreville, Vendredi 19 Avril 2019 (Infos Gabon) – La présidente de la Cour constitutionnelle se dit victime des violences sexistes au quotidien.

Invitée mercredi sur les antennes de Gabon 1ère à l’occasion de la Journée de la femme, Marie Madeleine Mborantsuo a dit être l’objet au quotidien d’attaques sexistes. « Je peux dire que je suis le modèle des femmes victimes des violences au Gabon », a avoué la présidente de la Cour constitutionnelle. Souvent appelée «belle mère», en référence à une relation avec le défunt président Omar Bongo Ondimba, père d’Ali Bongo Ondimba, elle est régulièrement traitée de tous les noms d’oiseaux à chaque fois qu’elle et ses collègues juges rendent un arrêt.

Les rumeurs l’annonçaient il n’y a pas longtemps en France pour raison de santé et la disait être traquée par la justice française. Tout comme on la soupçonne de vouloir succéder à Ali Bongo Ondimba afin de préserver les intérêts de la famille Bongo. Face à ces accusations gratuites, sa réaction est claire : «C’est parce que je suis une femme », a-t-elle indiqué. « C’est une forme d’exclusion », tranchera celle qui pense qu’elle doit son ascension à ses compétences intrinsèques et professionnelles.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Sylvia Bongo Ondimba avec les femmes

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *