Politique

Gabon : Les Universités de l’Estuaire sous le signe de la consolidation des acquis

Libreville, Lundi 21 Décembre 2015 (Infos Gabon) – Les militants et sympathisants du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) de la province de l’Estuaire conduits par le 1e Vice premier ministre, ministre de la santé, de la prévoyance sociale et de la solidarité nationale, Paul Biyoghe Mba, se sont retrouvés samedi dernier au stade de Nzeng Ayong pour commémorer ensemble, la 1ère édition des universités de leur localité.

Placée sous le thème « réalités et perspectives de l’Estuaire pour la victoire d’Ali Bongo Ondimba en 2016 », la première édition des universités de l’Estuaire, une initiative du 1e Vice premier ministre Paul Biyoghe Mba, s’est déroulée, samedi 19 décembre 2015, au stade municipal de Nzeng Ayong, dans le 6e arrondissement de la commune de Libreville. Le moins que l’on puisse dire est que cette rencontre a tenu toutes ses promesses, à en juger non seulement par la forte mobilisation des militants, mais également leur totale adhésion au thème retenu pour la circonstance, marquant ainsi leur détermination à panser les différents maux qui minent leur région en vue de coller à la modernité.

Du maire de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, au député du 6e arrondissement, Jean Marie Ntoutoume Essonne, en passant par Paul Nang Obiang au non des cadres, Augustin Boumah pour les jeunes et Marie Thérèse Vanné pour les femmes, l’idéal d’un modèle économique nouveau a été clairement affiché.

« L’Estuaire sombre, quoi de plus normal que de lui rendre les honneurs dus à son rang et de lui réserver à tous niveaux un traitement digne de son glorieux passé », a lancé Paul Nang Obiang qui s’est dit convaincu que l’Estuaire va changer de paradigme.

« L’Estuaire a depuis un certain temps perdu les positions qu’elle occupait dans la haute administration, plus de la moitié, ses élites se sentent écartés du chemin de la lumière », a-t-il argumenté.

Dans son intervention, le coordonnateur général, Paul Biyoghe Mba a relevé l’urgence de la réconciliation des filles et filles du terroir pour gagner toutes les batailles qu’ils sont appelés à livrer.

Un rapport final sanctionnant ces assises a été dressé, et sera remis très rapidement pour appréciation au président du parti, Ali Bongo Ondimba, en attendant la 2e édition prévue pour 2016. Dans ledit rapport, ils ont demandé l’organisation d’un nouveau découpage électoral pour augmenter le nombre d’élus de l’Estuaire, province la plus peuplée du Gabon. Ils proposent que le nombre des députés passe de 17 à 20.

Signalons que les Universités de l’Estuaire se sont tenues à l’absence des députés fondeurs, membres du courant Héritage et Modernité conduit par Alexandre Barro Chambrier et Michel Menga Messone.

FIN/INFOSGABON/OS/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *