Politique

Gabon meilleur, le projet politique du PSG

Libreville, Lundi 23 Février 2015 (Infos Gabon) – Augustin Moussavou King, le président du Parti Socialiste Gabonais (PSG), a récemment livré son analyse de l’actualité politique du Gabon, lors d’une rencontre avec la presse nationale et internationale, à la chambre de commerce de Libreville. Il décillera ainsi le projet politique du parti qu’il dirige, sous l’appellation ‘’Gabon meilleur’’.

Gabon meilleur, le projet politique présenté par le leader du PSG, Augustin Moussavou King, est une feuille de route datant de 2005 et désormais, selon lui, « prête pour les batailles électorales futures. La nouvelle vision enrichie intègre des dossiers dans certains chapitres ».

L’opposant gabonais en appellera ensuite au libre arbitre des gabonais quant au choix de leur candidat à l’élection présidentielle de 2016. « Toutes les eaux de source n’ont pas les mêmes vertus », a confié Augustin Moussavou King aux journalistes.

Et d’ajouter : « je parle ainsi avec désolation car depuis 1990, tout opposant qui se remet délibérément au silence, commet un acte de traitrise. Et désormais au Gabon il y a lieu de se demander par quelle magie devient opposant tout ancien cacique du PDG (Parti Démocratique Gabonais, au pouvoir, ndlr) qui rejoint les rangs de l’opposition qu’il aura longtemps combattue. Comble d’ironie ».

Une attaque indirecte contre le Front Uni de l’Opposition, composé à majorité des anciens hiérarques du PDG, dont certains proches l’ont attaqué pour avoir signé le pacte social proposé par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Par ailleurs, M. Moussavou King a estimé que les cafouillages et improvisations observés dans l’Administration et la Fonction publique gabonaises relèveraient du non respect des lois et règlements par certains gouvernants.

A propos du débat sur la nationalité d’Ali Bongo Ondimba, la position de l’opposant est claire, même si cela ne plait pas aux détracteurs et certains opposants du Président de la République.

« Ce n’est pas aujourd’hui que nous allons remettre en cause la nationalité de celui qui fut pendant 10 ans ministre de la défense et pendant 3 ans ministre des Affaires Etrangères. Je n’ai pas contesté sa nationalité en 2009 et je crois qu’il est Gabonais. Nous pouvons critiquer sa manière de gérer le pays, dénoncer le système, mais il n’est pas question de remettre en cause sa nationalité », a indiqué Augustin Moussavou King.

FIN/INFOSGABON/EI/2015

Copyright Infos Gabon

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *