Politique Social

Gabon : Ogandaga rencontre les membres de Dynamique unitaire

Libreville, Lundi 13 Novembre 2017 (Infos Gabon) – Le ministre de la Fonction publique, de la Modernisation du Service Public chargé de la Réforme de l’Etat et une délégation de cette centrale syndicale ont échangé jeudi dernier sur les discriminations dont celle-ci fait l’objet et la suspension de la CONASYSED.

Au sortir de leur concertation tenue dans la salle des réunions du Ministère de la Fonction publique à Libreville, Jean-Marie Ogandaga et la délégation de la centrale syndicale, Dynamique unitaire, étaient face à la presse pour faire le point. Il ressort de cette rencontre que les deux parties ont échangé sur les «discriminations» dont cette dernière ferait l’objet dans les discussions en cours entre le gouvernement et d’autres centrales syndicales du Gabon.

En effet, sur les 23 centrales syndicales officiellement reconnues, seules 17 ont été associées aux pourparlers avec les membres du gouvernement. «La norme ne voudrait pas qu’il y ait de tels actes. Nous avons démontré qu’au ministère de la Fonction publique ce que nous entendons par discrimination sur les négociations en matière de retraite (…) Dynamique unitaire et d’autres syndicats ne sont pas concernés alors qu’il s’agit d’un sujet crucial», dénonce Jean-Remy Yama, le président de Dynamique unitaire.

Au cours de cette audience, les deux parties ont aussi évoqué les violations des libertés syndicales. Notamment ce qui est préconisé par le récent dialogue politique organisé à Angondjé. «Nous avons montré qu’il est hors des questions, par exemple, dans le secteur de l’éducation et de la santé où il est prévu qu’il n’y ait plus de grèves du tout ou d’interruption de service. Nous avons énuméré toutes ces préoccupations au ministre qui a promis de discuter avec ses collègues concernés et il nous a rassuré que la porte de la fonction publique ne nous était pas fermée. L’échange était quand même constructif», a ajouté Mr Yama.

Autre sujet à l’ordre du jour, la suspension de la CONASYSED dont les membres sont accusés d’avoir détruit des écoles à Kango. «Cette situation devrait être régularisée, mais nous constatons que la CONASYSED reste toujours suspendue. Une rencontre conviviale et nous attendons la suite», a indiqué Jean-Remy Yama.

Pour sa part, le ministre de la Fonction publique a tenu à lever toute équivoque sur le fait que «Dynamique unitaire n’a jamais été un caillou dans la chaussure du gouvernement et ne le sera jamais». Car, selon Jean-Marie Ogandaga, «le gouvernement est le gouvernement de tous (…) Dynamique unitaire qui est un partenaire de l’Etat doit aller dans le sens de l’amélioration du service public. Elle est un partenaire qui a des droits et des devoirs. Il n’y a donc pas de raison que les problèmes qu’elle pose ne soient pas résolus», a-t-il relevé.

«Je me suis engagé à ce que si Dynamique unitaire a raison, on lui donne raison. Si Dynamique unitaire a tort, on lui dit qu’elle a tort et qu’elle ne peut pas prospérer sur cette voie», a poursuivi Jean-Marie Ogandaga.

Pour le gouvernement qui tient à saluer le fait que cette centrale soit dirigée par un éminent enseignant d’université en la personne du Pr Jean-Remy Yama, le dialogue devra se poursuivre «afin que la sécurité revienne et que chacun retrouve sa place dans l’échiquier national en matière de monde syndical», a-t-il conclu.

La réunion qui s’est tenue à la suite d’une lettre que dynamique unitaire a adressé au gouvernement, s’inscrit dans le cadre de la poursuite du dialogue social avec les partenaires sociaux que le ministre de la Fonction publique a engagé.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *