Politique

Gabon : Ossouka Raponda, Premier ministre de la rupture sélective

Libreville, Mardi 15 Septembre 2020 (Infos Gabon) – Malgré un tombereau de critiques, en particulier concernant l’endettement du pays, le Premier ministre est aux commandes du gouvernement avec la réputation de devenir super chef de l’équipe qui ne fera pas ses valises jusqu’en 2023.

C’est au beau milieu du deuxième mandat du président de la République, Ali Bongo Ondimba, que Rose Christiane Ossouka Raponda opère cette passation des pouvoirs singulière d’un homme et d’une femme.

Sans une minute de répit, les détracteurs lui dressent des pièges, annoncent des redoutables ratages, prophétisent des failles. Son équipe de communication risque de ne pas peser lourd face à tous ces chevaliers à la recherche d’un moindre scandale qui puisse retentir.

C’est d’une rupture sélective qu’elle est là pour un rééquilibrage au profit des acquis que d’autres sous-estiment actuellement. Le Premier ministre est appelé à s’imposer en remettant à niveau des services publics (santé, éducation, infrastructures, transports), des secteurs clés pour changer dans la forme et aller dans le fond avec des réformes par un style détonnant capable de croissance économique au profit de tous: collégialité.

L’intelligence de poursuivre d’importantes réformes pour une société plus juste sans prendre les partenaires sociaux à rebrousse-poil, faire émerger une nouvelle classe des gens de l’informel. La vraie critique est servie pour que la primature y puise ce qu’il y a de meilleur et ces idées, elle les tourne à son profit.

Toutes les critiques ont quelques fondamentaux. Ce sont des Gabonais qui aiment leur pays, même s’ils remettent en question les décisions prises pour la distanciation, la fermeture des bars et des lieux de culte ou encore le couvre-feu.

FIN/INFOSGABON/SO/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Résilience de l’économie gabonaise:Le satisfecit du PNUD

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *