Société

Gabon : Prison à vie pour Noël Moukambi

Libreville, Lundi 18 Avril 2019 (Infos Gabon) – Cet habitant de Mouila dans la province de la Ngounié est accusé d’avoir tenté d’empoisonner son voisin.

La Cour criminelle de Mouila dans la province de la Ngounié a eu la main lourde contre Noël Moukambi. En rendant son verdict la semaine écoulée dans cette affaire de tentative d’empoisonnement, le juge Alain Georges Moukoko a condamné à la prison à perpétuité ce citadin de Mouila. Ce qui signifie que ce dernier, reconnu coupable d’avoir voulu donner la mort à l’aide d’un poison à son voisin Guy Moundzoumbi dans un bar de la localité, passera le reste de ses jours derrière les barreaux.

Selon des sources, ce jour-là alors que tous deux sirotaient un verre dans une buvette de la ville, Noël Moukambi a introduit une substance toxique dans la bouteille de Guy Moundzoumbi qui venait de se lever pour offrir un jus à côté à une connaissance. N’eu été la vigilance d’un autre buveur installé sur la table d’à côté qui a alerté ce dernier sur l’acte que son compagnon venait de poser à son insu, le pire serait arrivé. M. Moundzoumbi qui dit avoir refermé sa bouteille à l’aide de son bouchon, constatera effectivement à son retour que celle-ci n’était plus fermée comme il l’a laissée.

Mis aux arrêts, Noël Moukambi passera aux aveux complets devant les enquêteurs. «Je reconnais avoir mis la poudre du foie d’une panthère que j’avais abattue au cours d’une partie de chasse. Cette poudre de foie de panthère se trouvait dans ma poche enveloppée dans un paquet», reconnaitra-t-il.

«Le crime de tentative d’empoisonnement est véritablement constitué. Cela ne souffre d’aucune contestation. Le foie de panthère est une substance qui tue. (…) L’intention de donner la mort est blâmable», dira le procureur général, Apollinaire Ndzengui. Un argument que ne parviendra pas à démonter la défense.

«Parce qu’il aurait administré une substance qui donne la mort. Mais lequel et sans analyses?», a lancé Me Christian Meye, avocat de l’accusé qui réclamait vainement l’acquittement pur et simple de son client.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Qui a peur de la justice ?

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *