Economie

Gabon : Qui va mettre fin à l’exploitation illégale de l’or à Ndjolé?

Libreville, Lundi 28 Janvier 2019 (Infos Gabon) – La compagnie Alpha Centauri Mining S.A (A.C.M) a été la cible du Réseau des organisateurs libres pour la bonne gouvernance (ROLBG) qui n’a pas apprécié son exploitation jugée illégale de l’or à Ndjolé dans le département de l’Abanga Bignié.

Pour commencer, c’est une société minière basée au Gabon. Qu’a-t-elle donc fait pour s’attirer les foudres du ROLBG du point de parler de scandale minier? La litanie de ses infractions est aussi noire qu’il y a près de 10 ans lors de l’affaire Belinga de triste mémoire. Il y a aussi des interrogations sur les investisseurs basés à Dubai et à Londres.

Quel précepte peuvent-ils donner à  leurs orpailleurs alors qu’ils détiennent des capitaux douteux?

Cerise sur le gâteau: des soupçons portent sur trois permis d’exploitation semi-industrielle de l’or dans la province du Moyen-Ogooué en septembre 2016.

Faut-il excommunier les autorités locales et les responsables du Ministère des Mines ayant partagé ce qui, aujourd’hui, renforce le doute?

C’est l’horrible audace des gens dans les couloirs à s’introduire dans ces milieux pour corrompre. De même que le site où opère ACM, c’est la violation du Code minier. Une intrusion qui a poussé à la mission d’évaluation du ROLBG de faire cet odieux constat.

La destruction des écosystèmes, l’absence d’études d’impacts environnementales et sociales obligatoires à la mise en oeuvre de tout projet minier; la pollution des rivières constatée par les habitants de la zone, l’exploitation clandestine du bois en violation du code forestier avec les activités aurifères, l’absence de réalisation des projets sociaux pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

Ça fait beaucoup de défauts qui ont incité les artisans locaux à s’indigner jusqu’à donner l’alerte, exigeant l’arrêt des activités qui ne contribuent pas de surcroît à l’assiette fiscale de l’Etat ni à la population.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon – Banque mondiale : On resserre les liens

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *