Politique

Gabon/Réouverture des lieux de culte:Ali Bongo Ondimba instruit une concertation

Libreville, Lundi 26 Octobre 2020 (Infos Gabon)-Le président de la République demande à son équipe et aux responsables religieux de mettre en place un protocole sanitaire en prélude à l’ouverture ce vendredi des lieux de culte.

Depuis la décision du gouvernement de reconduire les mesures restrictives et d’assouplir l’état d’urgence sanitaire, les esprits ne cessent de s’échauffer. Dans certains milieux religieux, cette décision est perçue comme une volonté de musèlement de la part des autorités gabonaises. Certains ordres religieux qui dénoncent ladite décision pourtant salutaire en ce sens qu’elle vise à préserver les populations et les fidèles en particulier d’une éventuelle contamination au Covid-19, ont tenté le week-end dernier de braver cet interdit. Obligeant le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, et son collègue de la Défense, Michael Moussa Adamo à effectuer une descente dans la nuit de vendredi à samedi dans certains quartiers de Libreville.

Malheureusement cette visite qui a donné lieu l’interpellations de certains réfractaires a aussitôt été critiquée et laissé place à des Fake News. Pour davantage rassurer les uns et les autres, le président de la République a fait une sortie sur la toile pour inviter à plus d’apaisement. «Dans la perspective de la réouverture ce vendredi 30 octobre des lieux de culte au Gabon, j’ai donné instruction au Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda et au gouvernement de rencontrer les responsables des confessions religieuses présentes sur le territoire afin d’en affiner, de manière concertée et dans un esprit constructif, le protocole sanitaire. Je suis le garant de la liberté de culte au Gabon mais également de la protection de santé des Gabonais. C’est cet équilibre que j’entends préserver», a écrit Ali Bongo Ondimba.

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *