Société

Gabon : Un dispositif pour freiner les accidents ferroviaires

Libreville, Mardi 4 Juin 2019 (Infos Gabon) – La Société d’exploitation du Transgabonais et le gouvernement viennent de mettre sur pied un centre de contrôle et de visualisation de la voie ferré pour limiter les catastrophes.

Avec le phénomène d’accidents devenus récurrents sur la voie ferrée, la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) et le gouvernement viennent de procéder au lancement d’un centre de contrôle et de visualisation de la voie ferré.

Dénommé «Train Controller System», cette nouvelle trouvaille logée dans un bâtiment administratif est un dispositif technologique qui a pour vocation de permettre à la compagnie ferroviaire de combattre de manière considérable les difficultés observées sur la voie ferrée et ayant entraîné ces temps derniers des hécatombes.

Entre autres, il y a eu l’accident ferroviaire survenu près de Ndjole dans le Moyen-Ogooué le 19 mai dernier.

«Le ‘Train Controller System’ est une technologie qui nous permettra désormais de suivre les différents trains en mouvement sur la voie ferrée, de pouvoir les contrôler à distance, interrompre ou arrêter leur parcours si nécessaire», a souligné Justin Ndoundangoye, ministre des Transports et de la Logistique.

Les deux partenaires ont également mis en place une salle équipée de simulateurs de conduite. Appelée «Tamar et Lilian», du nom des deux cheminots ayant succombé au cours de cette collision frontale de trains survenue le 19 mai dernier, ladite s’apparente à une tour de contrôle qui donne à distance des commandes aux trains afin d’éviter tout accident.

Léandre Kiki Anoue a tenu à rassurer quant à l’accélération du programme de remise à niveau de la voie ferrée avec le remplacement des traverses en bois par des traverses bi-block sur 647 km et le traitement complet des zones instables.

Le secrétaire exécutif de l’ARTF entend également «réaliser un audit quinquennal de la voie ferrée sur un linéaire de 647 km; renforcer des contrôles inopinés sur l’infrastructure et à bord des trains et rendre opérationnels et exécutoires tous les textes d’application issus de la loi d’orientation sur les transports en matière ferroviaire».

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

Lire : Gabon : La formation des conducteurs suspendue après la collision meurtrière entre deux trains

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *