Société

Gabon : Un européen écroué pour escroquerie

Libreville, Lundi 20 mai 2019 (Infos Gabon) – Pour escroquerie en bande organisée, Michel Robert Jacquet, à la tête du groupe de présumés délinquants, se trouve actuellement à la Prison centrale de Libreville.

De même que l’habit ne fait pas le moine, les papiers à vous présenter par un expatrier peuvent se révéler faux. Michel Robert Jacquet s’adonnait, avec de nombreux complices, au racket de Gabonais.

Pour conforter ses victimes, il leur présentait entre autres de faux certificats d’import/export et un document de l’Union européenne.

Mais fin de course pour ces indélicats. Déposé à la Prison de Libreville la semaine dernière, Michel Robert Jacquet et ses acolytes étaient maîtres dans la tromperie. Escroquerie sur des ventes d’or ou d’huile de baleine, tout était mis en œuvre pour aguicher et soutirer le maximum d’argent à leurs victimes.

La semaine dernière, la Direction générale des recherches (DGR) a mis le grappin sur le présumé cerveau de la bande, Michel Robert Jacquet, récidiviste.

Son dernier forfait date d’il y a un mois. Avec ses complices, ils ont extorqué plus de 60 millions de francs CFA à un Gabonais dans une affaire de vente d’or.

La victime a été contactée par un individu qui disait la connaître pour lui proposer d’acheter de l’or. « Il m’a demandé d’acheter avant de me mettre en contact avec un ressortissant européen qui devait me repayer cet or plus cher », narre la victime.

Ce ressortissant n’est autre que Michel Robert Jacquet. Ce dernier a alors mis la victime en contact avec une autre personne, un expert, mais aussi complice.

C’est dans cet embrouillamini que la victime se fera dépouiller. Plus de 60 millions de F CFA. Mais l’interpellation de Michel Robert Jacquet est intervenue suite à une autre plainte.

Cette victime-ci, croyant acquérir de l’huile de baleine, a acheté de l’huile de vidange mélangée à d’autres substances.

Depuis la semaine dernière, Michel Robert Jacquet médite sur son sort à la Prison de Libreville en attendant que ses complices, activement recherchés, l’y rejoignent. Mais l’intéressé nie les faits qui lui sont reprochés.

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Editorial / Gabon : Maintenant ou plus jamais !

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *