Environnement

Gabon : Un observatoire de vigilance et de promotion de développement durable, sur le rail

Libreville, 20 février 2013 (Infos Gabon) – L’observatoire de vigilance et de promotion de développement durable des activités, produits et services des industries du Gabon a été lancé le mercredi 20 février dernier à Libreville par Emmanuel Eyeghé Nze, Directeur de Cabinet du Ministre gabonais en charge de l’Industrie, Régis Immongault. A-t-on constaté.

D’après le président de l’ONG Croissance Saine Environnement, Nicaise Moulombi, l’objectif  de cet observatoire est de rendre compte de situations environnementales et sociales avérées et de proposer des solutions afin de combiner la nécessité d’un développement économique qui intègre les enjeux environnementaux et sociaux comme préalable au développement économique du Gabon.

Il servira aussi plus concrètement désormais  à trouver un équilibre entre le développement industriel et les contraintes environnementales, concernant à la fois les questions liées à la production industrielle en amont et celles en aval liées au traitement des déchets, à la pollution des eaux, de l’air, des sols et sous-sols.

Pour sa part, le Représentant résident de la Banque Mondiale au Gabon, Zouera Youssoufou, est revenu sur le rôle que son institution jouera au côté de l’observatoire, car la mise en place de cette entité au Gabon cadre parfaitement avec l’action de la Banque mondiale qui est de mettre l’homme au centre du développement.

Pour ce faire, la Banque Mondiale, a-t-elle éludé, a créé une Vice présidence pour un développement durable, qui regroupe au sein d’un seul et même réseau des domaines essentiels  comme l’infrastructures  ( énergie et eau, transport , développement urbain, électricité, industries  extractives , télécommunications)  et les aspects développement social, environnement, agriculture et développement rural .

Abondant dans le même sens, le représentant du Ministre, cet observatoire devrait permettre de concilier les impératifs d’industrialisation avec l’effort de contribution mondial de préservation de l’environnement.

Cet outil sera géré par les scientifiques gabonais et leurs homologues de renommée internationale, ainsi que par les experts du développement durable pris dans l’ensemble de la planète.

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2013

© Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *