Economie Environnement

Gabon Wood Show : “Nous voulons dénicher de potentiels clients pour intégrer notre banque” (Frédéric Obiang Ndong)

Libreville, mercredi 26 juin 2019 (Infos Gabon) – Parmi les entreprises qui prennent part à l’exposition du salon international Gabon Wood Show, figurent les structures bancaires notamment l’Union gabonaise de banque (UGB), représentée par son chargé d’affaires en la personne de M. Frédéric Obiang Ndong, dont la mission est de dénicher des potentiels clients, nous a-t-il indiqué lors d’une interview accordée à notre rédaction.

Infos Gabon : Vous êtes une structure bancaire ne faisant pas partie des métiers de la foresterie, quelles sont vos attentes à ce salon ?

Frédéric Obiang Ndong : Merci beaucoup pour cette interview que vous m’accordez. En effet, nous sommes une structure bancaire en l’occurrence l’Union gabonaise de banque (UGB), qui est une banque intégrée dans le groupe Attijariwafa banque qui est une banque du Maroc. Nous prenons part à ce salon international Gabon Wood Show, dans l’optique de dénicher des potentiels clients qui peuvent intégrer notre structure, afin de les accompagner.

Infos Gabon : Plusieurs opérateurs économiques qui prennent part à ce salon, sont en quête de financement, n’est-ce pas une occasion pour vous de leur proposer votre soutien financier ?

Frédéric Obiang Ndong : Bien évidemment, c’est la raison de notre présence. Il faut dire que le secteur bancaire aujourd’hui offre des opportunités que certains opérateurs peuvent saisir de notre banque. Nous sommes une banque implantée au Gabon depuis les années 1962. Nous accompagnons les opérateurs et finançons leurs projets. Cependant, il va falloir émette un vœu, il peut venir de la banque comme du client. Comme nous sommes une banque de renom, certains opérateurs viennent directement vers nous.

Infos Gabon : Il y a un vieil adage qui dit que la banque ne prête qu’aux riches, certaines structures qui prennent part à ce salon ont moins de deux ans, existe-t-il une politique financière au sein de votre banque pour les accompagner ?

Frédéric Obiang Ndong : Vous savez, le financement de ces petites et moyennes entreprises et industries (PME-PMI) pose un véritable problème, non pas seulement au niveau de l’Union gabonaise de banque, mais aussi dans d’autres banques. Il y a un problème structurel, de garantie et d’Etat financier, ce qui fait que nous avons du mal à les accompagner.

Cependant, dire qu’on ne prête qu’aux riches est un débat que l’on commence à dépasser. Il suffit d’avoir un bon business-plan, bancable, rentable et avoir une garantie qui sied. Je ne pense pas qu’en remplissant toutes ces conditions, votre projet ne soit pas éligible.

Infos Gabon : Nous sommes à la veille de la clôture du salon, quelle est votre appréciation ?

Frédéric Obiang Ndong : Pour l’instant, je trouve que ce salon est un peu plat. On a quelques opérateurs économiques que l’on continue de prospecter çà et là, sans de véritables promesses. Nous espérons qu’il y aura plus de monde avant la clôture. On remarque souvent qu’il y a toujours plus d’engouement à l’ouverture compte tenu de la présence des autorités.

Infos Gabon : Un mot à l’endroit des visiteurs et des organisateurs ?

Frédéric Obiang Ndong : Je souhaiterai que de telles initiatives se pérennisent. Le secteur du bois, on ne le connaît pas assez bien, et pourtant c’est un secteur à valeur ajoutée. Il faudrait vraiment que ce genre de rencontres se poursuive, et qu’on l’entende également à d’autres secteurs qui sont méconnus du grand public. C’est vraiment un cadre approprié pour la découverte du bois et de la foresterie.

FIN/INFOSGABON/LK/2019

Copyright Infos Gabon

Lire 👉 Gabon WoodShow : « Nous sommes à la recherche des clients et partenaires potentiels » (Fidèle Mouloungui)

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *