International

Investiture de Félix Tshisekedi : Nkoghe Bekale était à Kinshasa

Libreville, Vendredi 25 Janvier 2019 (Infos Gabon) –  Le Premier ministre gabonais a pris part jeudi à la prise de pouvoir du nouveau président de la République démocratique du Congo.

A l’absence du président Ali Bongo Ondimba, empêché, le Gabon était représenté jeudi à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC) à l’investiture de Félix Tshisekedi Tshilombo à travers une délégation officielle conduite par Julien Nkoghe Bekale. Assis à la tribune officielle, le chef du gouvernement gabonais a ainsi suivi de bout en bout cette cérémonie organisée dans les jardins du Palais de la nation aux côtés d’autres invités de marque à l’instar du président kényan, Uhuru Kenyatta.

Une grande première dans l’histoire de ce vaste pays d’Afrique dont les transitions, depuis Joseph Kasavubu en passant par Mobutu Sese Seko à Laurent-Désiré Kabila, ont toujours été tragiques. Mais, jeudi, le passage de flambeau entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi Tshilombo s’est fait de manière pacifique au milieu d’une foule impressionnante.   

Dans son discours de circonstance, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, 56 ans et père de cinq enfants, a donné un signal fort en guise d’apaisement du climat sociopolitique actuel marqué par des crises. Le nouveau président annonce le recensement et la libération prochaine de tous les prisonniers politiques. Dans cette démarche de réconciliation, le 5e président de la RDC a lancé un vibrant appel à l’unité nationale.

«Nous voulons construire un Congo fort dans sa diversité culturelle et son attachement à la mère patrie. Un Congo tourné vers son développement, dans la paix et la sécurité. Un Congo pour tous où chacun mérite sa place», a-t-il indiqué. Avant de préciser que «nous ne célébrons pas la victoire d’un camp contre un autre, nous honorons un Congo réconcilié». Il va par la suite promettre de construire un pays qui «ne sera pas un Congo de la division, de la haine ou du tribalisme».

Félix Tshisekedi s’est également engagé en faveur d’une gestion saine d’innombrables ressources naturelles dont dispose le pays au profit de tous. Une allocution marquée par un hommage à tous les «martyrs tombés sur le champ d’honneur pour la cause de la démocratie et de l’alternance». D’où la minute de silence observée à l’occasion. 

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI RDC : Les juges constitutionnels proclament la victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *