Economie

“La caisse des dépôts et consignations est propriétaire de la centrale, et assure le financement”, Edgard Moukoumbi

Libreville, Dimanche 2 Février 2020 (Infos Gabon) – Le directeur général de l’énergie à la Caisse des dépôts et consignations (CDC) du Gabon a fait cette déclaration jeudi à Ndjolé (Moyen-Ogooué) au cours d’un échange avec la presse. Il s’est exprimé à l’occasion du lancement des travaux de la Centrale solaire hybride de cette localité. Les détails dans cet entretien.

Infos Gabon : Pouvez-vous nous expliquer les enjeux de ce voyage de presse à Ndjolé ?

Edgard Moukoumbi : Je prends la parole en qualité directeur général en charge de l’énergie, de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Je voudrais vous dire, combien nous sommes heureux de nous retrouver, pour lancer officiellement les travaux de la centrale solaire hybride de Ndjolé.

Infos Gabon : Pouvez-vous nous faire une brève présentation du projet ?

Edgard Moukoumbi : Ce projet en lui-même, porte sur la construction de huit centrales solaires hybrides dans les provinces du Moyen-Ogooué, l’Ogooué Ivindo et le Woleu-Ntem. La caisse des dépôts et consignations, dans sa mission qui est celle d’accompagner les politiques publiques édictées par les autorités, a bénéficié de l’accord en vue d’investir dans le secteur de l’énergie renouvelable. Le montant global pour la réalisation des travaux des huit centrales solaires est de l’ordre de quatre (4) milliards de francs CFA.

Infos Gabon : C’est la première centrale solaire hybride du genre au Gabon, quelles peuvent être les retombées pour le pays ?

Edgard Moukoumbi : En 2018, il y a eu une signature de contrat, qui nous a amené dans ce projet de construction de huit centrales solaires. C’est un projet innovant, c’est le premier du genre et qui a un fort impact environnemental, social et économique.

Nous avons un objectif qui consiste à baisser les émissions de CO2, au niveau des centrales thermiques encore en activités à l’intérieur du pays. Nous voulons également insuffler au sein de ces villes, une sorte d’autonomisation. Laquelle leur permettra d’accroître le potentiel énergétique, et de permettre aux populations de faire une économie. Nous allons continuer à agir dans ce sens, dans tout ce qui est stratégie en accompagnant le président de la République, chef de l’État, Ali Bongo Ondimba.

Infos Gabon : Outre le financement, quelle est la responsabilité de la CDC dans cette centrale ?

Edgard Moukoumbi : La caisse des dépôts et consignations est propriétaire de la centrale, et en assure le financement. Elle a conclu un contrat de location-vente de quinze (15) ans, de la centrale solaire avec la SEEG qui assurera l’exploitation et la maintenance.

FIN/INFOSGABON/LK/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La revue de la presse gabonaise de la semaine du 20 au 26 janvier 2020

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *