International Société

Laurent Sadoux : Une grande voix s’est éteinte

Libreville, Lundi 3 Avril 2017 (Infos Gabon) – Le célèbre présentateur d’«Afrique midi» sur RFI, Laurent Sadoux s’en est allé laissant des millions d’auditeurs dans la tristesse.

C’est une vague d’émotions qui inonde la blogosphère au lendemain de la mort jeudi de Laurent Sadoux à 51 ans. Des différents coins du monde où l’on prenait plaisir à l’écouter de lundi à vendredi dès 12h30 en temps universel, l’on s’accorde à dire que le présentateur historique de la tranche «Afrique midi» sur Radio France Internationale (RFI) était avant tout une voix et une icône qui savait captiver les millions d’auditeurs.

«Adolescent, j’écoutais pas Laurent Sadoux pour être informé. Je l’écoutais juste pour sa voix unique ! Repose en paix !», Lassana Bary, un fan du disparu. «On voulait tous l’écouter, faire comme lui, être à sa place. On adorait sa voix, sa prestance, ses formules. Il était la radio», ajoute Patient Ligodi, un autre admirateur. «Je prenais des pauses tous les jours au travail pour écouter Sadoux, j’enregistrais sa voix, quand je ne pouvais pas», déclare Gilles, fidèle auditeur de Laurent Sadoux.

Pour ses millions de fans, Laurent Sadoux s’est distingué par cette célèbre citation avec laquelle il clôturait sa tranche : «Chaque jour est une vie. Travaillons à la beauté des choses. Je vous retrouve demain toujours avec le même plaisir», aimait-il dire.

Dans un communiqué publié à la suite de ce décès, son employeur s’est dit attristé par cette disparition. «Nous avons appris avec une immense tristesse le décès de Laurent Sadoux, une grande voix de RFI», souligne le communiqué.

«Laurent Sadoux c’était une voix. Cette voix chaude, cette voix grave, cette voix complice qui savait introduire de la proximité et de l’intimité avec les millions d’auditeurs disséminés de par le monde», poursuit le texte qui regrette «l’artiste et l’artisan» qui «racontait l’information comme nul autre».

Même parmi ses collègues, l’homme laisse un grand vide. «J’aimais ta voix, ton talent, ton humilité. Je t’ai vu grandir puis souffrir. Tu nous as inspirés. Oui ‘chaque jour est une vie’ mon Laurent Sadoux», déclare Claudy Siar, présentateur de Couleurs tropicales sur RFI.

Autodidacte, Laurent Sadoux avait quitté les bancs à 18 ans en 1983 pour intégrer Radio France où il a tôt développé une passion.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *