Politique

Le Gouvernement gabonais rA�agit suite A� la��incendie de la��Ambassade du BA�nin

Libreville, Mardi 14 Avril 2015 (Infos Gabon) – Le Gouvernement gabonais a exprimA� lundi 13 avril, dans un communiquA�, ses regrets au Gouvernement de la RA�publique A� sA�ur A� du BA�nin et a condamnA� avec vA�hA�mence la destruction, le 12 avril 2015, par des actes da��incendie, des locaux de la Chancellerie de la RA�publique du BA�nin sis au quartier A� DerriA?re la��Ecole Normale A�, A� Libreville, suite A� la��annonce officielle du dA�cA?s, survenu ce mA?me jour, au Cameroun de M. AndrA� MBA OBAME, SecrA�taire ExA�cutif de la��Union Nationale, Parti politique de la��opposition radicale gabonaise.

A� Loin da��A?tre le rA�sultat da��un mouvement populaire instantanA� opposA� aux intA�rA?ts du BA�nin, ces actes de vandalisme et de destruction ont A�tA� savamment orchestrA�s par quelques individus A� la solde de personnalitA�s politiques ayant pour ambition ultime da��accA�der au pouvoir par tous les moyens, mA?me au mA�pris des dispositions pertinentes des Conventions de Vienne relatives A� la��inviolabilitA� des locaux des Missions diplomatiques et Consulaires, lesquelles na��A�chappent assurA�ment pas A� leur connaissance A�, annonce le communiquA� du MinistA?re des Affaires EtrangA?res.

Et da��ajouter : A� Le Gouvernement de la RA�publique gabonaise tient A� rappeler aux partis politiques lA�galement constituA�s et reconnus, que quelles que soient leurs motivations, ils ont la��obligation de veiller A� ce que leurs actes et actions soient conformes aux conventions internationales auxquelles le Gabon est partie A�.

A� Le Gouvernement Gabonais exprime sa solidaritA� A� la��Ambassade du BA�nin au Gabon et voudrait, au nom du PrA�sident de la RA�publique, Chef de la��Etat, ainsi que du peuple gabonais, assurer les autoritA�s de ce pays frA?re et ami qua��il mettra tout en A�uvre pour que ces actes dA�plorables ne se renouvellent plus A�, poursuit le communiquA�.

Par consA�quent, soucieux de prA�server la��excellence des relations da��amitiA� et de fraternitA� existant entre les peuples gabonais et bA�ninois, le Gouvernement gabonais tient A� prA�ciser qua��une enquA?te est ouverte en vue da��identifier, puis de traduire les auteurs de ces actes ignobles devant les juridictions nationales compA�tentes.

A� Le Gouvernement gabonais tient A� relever qua��A� la��instar des ressortissants gabonais vivant au BA�nin, la communautA� bA�ninoise A�tablie au Gabon est totalement intA�grA�e et vit en parfaite harmonie avec les nationaux. A�

Enfin, le Gouvernement gabonais, dans son souci constant de prA�server un climat de paix et de sA�curitA� sur la��ensemble du territoire gabonais, appelle les ressortissants bA�ninois vivant au Gabon A� garder leur calme et sa��engage A� tout mettre en A�uvre pour garantir leur intA�gritA� physique et la sA�curitA� de leurs biens.

FIN/INFOSGABON/MD/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

  1. Le déce de Mba OBAME a été très affligeant pour l’ensemble ,mais ce que je trouve déplorable c’est que l’on dise que c’est par la destruction qu’on veut honoré un tel homme ,le Gabon n’a jamais eu besoin de tels actes criminel comme le fait de brûler une ambassade! C’est honteux pour le pays et pour cet honorable disparu qui mérite mieux que sa comme hommage .on parle d’une disparition d’homme de valeur alors mes chers frère gabonais arrêtez de détruire notre pays car tel n’était pas la volonté de notre défunt frère ,père ,fils ,ami ou autre disparu …

  2. Le décè d AMO a été une grande douleurs pour l peuple GABONAIS face a cela beaucoup d ms frères GABONAIS ont agit dns la douleur et la colère mais bon je pense que ça c’est calmé car la violence ne résous rien on n’ai un pays d PAIX

  3. Le décè d AMO a été une grande douleurs pour l peuple GABONAIS face a cela beaucoup d ms frères GABONAIS ont agit dns la douleur et la colère mais bon je pense que ça c’est calmé car la violence ne résous rien on n’ai un pays d PAIX

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *