Economie

“Les présentes assises de la Fanaf nous offrent encore une fois, l’opportunité de relever les grands défis”, Crépin Andrew Gwodog

Libreville, Jeudi 20 Février 2020 (Infos Gabon) – C’est en ces termes que le président du comité local de l’organisation de la 44ème assemblée générale de la Fanaf a situé les enjeux des assises qui se tiennent à Libreville du 17 au 20 février 2020. Il a répondu aux questions de notre rédaction.

Infos Gabon : Qu’est-ce qui justifie la ténue de cette rencontre, en terre gabonaise, et que vous inspire le thème retenu cette année ?

Crépin Andrew Gwodog : Il y a dix-huit ans déjà, précisément en Février 2002, notre pays avait organisé pour la dernière fois, la 26ème assemblée générale de la Fanaf. Aujourd’hui, il était temps d’accueillir de nouveau à Libreville cette rencontre. Nous allons essayer de relever ce défi, avec le concours de chacun d’entre nous.

Le thème de nos travaux, à savoir, « la donnée de l’innovation au cœur des assurances », va susciter en un point douté, des échanges fructueux, et constructifs pendant ces jours que nous passerons ensemble.

Infos Gabon : Quelle est la particularité de ce rendez-vous de Libreville ?

Crépin Andrew Gwodog : Cette assemblée revêt un cachet particulier comme en 2002. C’est une assemblée générale élective, elle va consacrer, le passage de témoin entre le bureau sortant, magistralement conduit par notre président M. Adama Ndiaye à qui nous souhaitons rendre un hommage particulier. Nous sommes confiants que cette transition, se passera dans la cohésion, la fraternité qui a toujours animé les acteurs de notre profession.

Infos Gabon : Comment se porte le marché gabonais des assurances, et quelles sont les réformes intervenues dans ce secteur ? Nous rappelons que vous êtes l’Administrateur-Directeur Général de la Société commerciale Gabonaise de réassurance (SCG-Ré).

Crépin Andrew Gwodog : Le marché gabonais, depuis la dernière Fanaf de 2002, se compose de douze (12) compagnies, dont sept (7) hybrides, quatre (4) en vie, et un (1) réassureur nationale depuis 2012. Le montant des primes collectées se lèvent aujourd’hui, à près de quatre-vingt-dix-neuf milliards (99.000.000.000.) de francs CFA, grâce au marché des quatre associés.

D’importantes réformes ont été mises en place sur le marché gabonais, notamment l’instauration du fonds garantie automobile, qui est une émanation de l’État dont le cadre réglementaire est en cours d’adoption. Depuis quelques années, encore plus par le passé, les acteurs de ce secteur, en collaboration avec le ministère de l’économie et des finances, ainsi que le gouvernement ne ménagent aucun effort pour introduire toutes les réformes possibles, afin de conduire notre secteur à un meilleur développement harmonieux au service du Gabon et de l’Afrique.

Infos Gabon : Quelles sont vos attentes, au terme de cette assemblée générale ?

Crépin Andrew Gwodog : Les présentes assises de la Fanaf nous offrent encore une fois, l’opportunité de relever les grands défis auxquels notre industrie est confrontée, et d’entrevoir ensemble les solutions qui pourraient accroître le taux de pénétration de l’assurance, l’adhésion des populations. L’amélioration de la politique d’information, le renforcement des capacités par la formation, la promotion du genre.

Infos Gabon : Votre mot de fin

Crépin Andrew Gwodog : L’Assemblée générale de la Fanaf, et le choix des assises portées sur Libreville, constituent un appui indéniable pour les acteurs de notre secteur. Il permettra d’insuffler beaucoup plus de dynamisme, d’énergie, et surtout plus, nous donnera des meilleurs résultats en plus de la confiance. 

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La Revue de la presse Gabonaise de la semaine du 10 au 16 Février 2020

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *