Société

Libreville : Le calvaire des habitants du PK9

Libreville, Mardi 25 Juin 2019 (Infos Gabon) – Cet axe du 6e arrondissement de la capitale gabonaise est devenu un véritable parcours du combattant du fait de sa dégradation avancée.

Il ne fait pas bon de se rendre au PK9 en passant par la zone dite «Derrière l’hôpital militaire».

Du fait de sa dégradation avancée, du fait des nombreux nids de poule, crevasses et de l’imposant bourbier, l’accès dans cette partie du 6e arrondissement de Libreville est une véritable galère aussi bien pour les piétons que pour les automobilistes.

«La forte dégradation de cette voie ne permet plus aux transporteurs suburbains d’effectuer convenablement le travail. Il est difficile de travailler plus de trois jours sur cet axe sans faire un tour au garage. Les pannes vont de l’éclatement d’un pneu au problème de cardent, de rotules et  bien d’autres. Ce qui ne permet pas de faire des recettes», déplore Franc Mbourou,  un usager.

Il faut désormais s’armer de beaucoup de courage pour y accéder. Seuls les transporteurs les plus téméraires notamment ceux détenteurs des véhicules pick-up continuent d’effectuer le trafic sur cette voie infernale.

Même la marche, devenue l’activité quotidienne des travailleurs et élèves qui doivent se rendre dans leurs activités respectives, un véritable supplice. Un spectacle désolant qui rompt d’avec les habitants de l’axe situé derrière le stade et le carrefour Bambochine au quartier Sibang qui ont vu la réhabilitation de cette route.

Et pourtant, nombre de ces habitants avaient jeté leur dévolu sur les récentes élections municipales et législatives dans l’espoir de voir un candidat voler à leur secours.

Malheureusement, ces derniers sont en train de déchanter. D’autant plus que les promesses de réhabilitation de cette voie n’engagent aujourd’hui que ceux qui y croient.

Selon certaines indiscrétions, un collectif de transporteurs avait décidé  à multiples occasions de réunir des fonds en vue de l’achat d’un remblai pour le rebouchage des nids de poules.

Malheureusement, ce projet bénéfique à tout le monde n’a pas pu prospérer du fait que certaines personnes mal intentionnées ont disparu dans la nature avec l’argent collecté à cet effet. Depuis lors, aucune initiative dans ce sens n’a été envisagée.

Toutefois, un espoir demeure tout de même, au regard des travaux initiés par le ministère des Travaux publics, qui visent à réhabiliter certains axes secondaires.

Cette initiative a permis aux habitants des quartiers Cap-caravane, Charbonnages, Sibang et bien d’autres de voir la vie en mieux.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

Lire 👉 Gabon : Le prix du taxi reste inchangé

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *