Politique

Libreville-Paris : Ciel sans nuages

Libreville, vendredi 10 Décembre 2020 (Infos Gabon) – L’audience accordée jeudi par le président Ali Bongo Ondimba au secrétaire d’Etat auprès du ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, a permis de faire le point des différents projets d’envergure que la France entend réaliser en terre gabonaise.

Les oiseaux de mauvais augure qui ont toujours imaginé une crise diplomatique entre le Gabon et la France ont eu un cinglant désaveu au terme de la visite de 48 heures que vient d’effectuer à Libreville Jean Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères. Surtout que l’audience accordée jeudi au Palais du bord de mer par le chef de l’Etat à l’émissaire français a permis de faire le point de la situation sur la coopération entre les deux pays.

Il ressort de ce tête-à-tête que l’axe Libreville-Paris demeure fluide. Les deux hommes ont d’ailleurs profité de l’échange pour réitérer leur ferme volonté pour un développement des relations multiformes entre leurs deux pays dans l’optique de les porter à un niveau toujours plus élevé.

Au menu de l’audience, plusieurs projets d’envergure à l’instar de «Comilog 2020», la construction de la transgabonaise et les centrales hydroélectriques de Ngoulmendjim et de Dibwangui développées avec Eranove. Le climat et la biodiversité qui constituent aujourd’hui des sujets de préoccupation pour la planète toute entière ont été évoqués surtout que les présidents Ali Bongo Ondimba et Emmanuel Macron accordent tous les deux du prix à ces questions d’importance.

Libreville et Paris sont engagés dans l’initiative portant sur «l’alliance pour la protection des forêts tropicales». Le numéro un gabonais et son hôte ont également planché sur les dossiers sécuritaires du moment dans la sous région et sur le continent tels que le terrorisme et la piraterie maritime.

Avant de prendre congé de Libreville qu’il visitait la veille, le secrétaire d’Etat français a annoncé la visite à Libreville, début avril prochain de Bruno Lemaire, ministre français de l’Economie et des Finances et transmis au  président de la République son carton  d’invitation à lui adressée par son homologue français afin de prendre part au prochain sommet Afrique/France prévu en juin 2020 à Bordeaux. Une preuve de plus s’il en était encore besoin que les relations entre Libreville et Paris sont au beau fixe.

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Visite : Un hôte français à Libreville

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *