Sports

Mondial 2026 / Gabon – Gambie – Côte d’Ivoire – Burundi – Kenya – Seychelles : Thierry Mouyouma sait désormais ce qu’il doit faire

Libreville, Samedi 15 juin 2024 (Infos Gabon) – Dans un match comptant pour la 4e journée des éliminatoires du mondial 2026, groupe F, les panthères du Gabon se sont imposées (3-2) face aux scorpions de la Gambie, mardi soir. Une victoire qui les hisse à la 2e place (9pts) derrière les éléphants de Côte d’Ivoire (10pts).

Certes, les panthères ont vaincu leurs adversaires Gambiens le 11 juin dans la soirée au stade rénovation de Franceville (Haut-Ogooué), mais il convient de dire haut et fort que ce succès retentissant est à mettre à l’actif du sélectionneur national Thierry Dieudonné Mouyouma.

En effet, galvanisés par leur victoire obtenue à l’aller à Banjul dans des conditions troubles, les Gambiens, en foulant le sol Gabonais lundi, pensaient que l’histoire allait se répéter pour eux, c’est-à-dire prendre une fois de plus à défaut le onze gabonais. Puis, ayant marqué le premier but de la partie par Yankuba Minteh (33e) et menant à la pause ( 1-0) , ils pensaient ainsi avoir fait le “break” et “tuer le match”.

Malheureusement, leurs fantasmes n’ont été que de courte durée puisqu’ils ont trouvé sur leur chemin un Thierry Dieudonné Mouyouma des grands jours.

Par la suite, la deuxième mi-temps va être cauchemardesque pour les scorpions, car le “coach” gabonais va complètement modifier son schéma tactique. D’abord en maintenant le trio central inédit, en plaçant deux (2) pistons et trois (3) milieux de terrain qui ont alimenté l’attaque. Eh oui, le système de jeu a bel et bien changé!

Tout le monde en joie au stade de Franceville

Tout commence par Jim Allevinah au terme d’une action sur le flanc droit (1-1, 51e minutes). Les Panthères ont marqué deux (2) autres buts mais qui ont été refusés pour hors-jeu. Et chemin faisant, Pierre Emerick Aubameyang va se signaler pour donner l’avantage à son équipe (2-1, 70e minutes).

Et ce recital va être bouclé par Denis Bouanga sur une tête piquée (3-1). A partir de ce moment là, les carottes étaient cuites pour les Gambiens, et s’ils sont parvenus à réduire le score (3-2), c’est suite à une légère baisse de régime des Panthères.

Dans l’ensemble, les panthères ont donné la joie à tout le monde. C’était vraiment un bon moment de détente. Et ce, grâce à la stratégie du coach, l’attention des joueurs eux-mêmes, les supporters et surtout le soutien de la Nation jusqu’au plus haut niveau.

Puisque le chef de l’Etat, le général Brice Clotaire Oligui Nguema a lui-même fait le déplacement du Haut-Ogooué pour réconforter les panthères. Du lieu d’entrainement à Bongoville jusqu’au stade de Franceville le jour du match, il était là avec son épouse.

Il y a eu même d’autres soutiens inattendus, étant donné que ce n’est pas souvent dans leur habitude, la SEEG qui a également intervenu au stade de Franceville.

Les prochaines sorties des panthères du Gabon (9pts) s’annoncent donc captivantes, après ce réveil de Franceville, dans le groupe F où sont également logés le Burundi (7pts), la Côte d’Ivoire (10pts), la Gambie (5pts), le Kenya (3pts) et les Seychelles (0pts).

FIN/INFOSGABON/PM/2024

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *