Politique

« Nous tirerons les leçons du passé pour rectifier le futur », Madeleine Berre


Libreville, Vendredi 13 Septembre 2019 (Infos Gabon) – Répondant aux questions de la presse à l’issue de la rencontre que l’élue du premier arrondissement de la commune de Lambaréné a eu avec les élus locaux, cadres et opérateurs économiques de la province mardi à Libreville, Madeleine Berre a dit vouloir s’engager dans un dialogue participatif incluant toutes les sensibilités des départements de l’Ogooué et des Lacs, afin de sortir ensemble, des pistes pour le développement du Moyen-Ogooué.

Infos Gabon : Vous avez réuni cet après-midi les ressortissants des départements de l’Ogooué et des Lacs. De quoi était-il question ?

Madeleine Berre : La rencontre fait suite à la visite du Directeur de cabinet du président de la République dans notre province qui était porteur d’un message du chef de l’Etat dont les instructions ont été données pour enclencher le processus de développement de chaque localité.

Il est donc important pour moi, de réunir l’ensemble des filles et fils de ces départements pour réfléchir et bâtir une stratégie, une démarche participative qui permettra à toutes les  tranches, d’apporter des idées qui seront ensuite soumises au niveau du conseil départemental et municipal de la commune qui sera élargi au département de la Banga-Bigne. L’objectif final est de produire un document provincial des actions prioritaires.

Infos Gabon : Pourquoi avoir attendu l’arrivée du DCPR pour lancer la réflexion ?

Madeleine Berre : Il faut bien un début à toute chose. Il était important, pour nous, que nous puissions associer l’ensemble au travers de cette démarche collégiale qui implique les élus locaux, cadres dans cette nouvelle vision afin d’enrichir celles des élus locaux en associant également les acteurs du secteur privé et opérateurs économiques qui apporteront des idées nouvelles que nous n’avons pas forcément nous, politiques.

Infos Gabon : Pouvons-nous croire que l’arrivée du Directeur de cabinet du président de la République dans le Moyen-Ogooue a été un élément déclencheur ?

Madeleine Berre : Ça été plutôt un accélérateur puisqu’il y avait déjà une réflexion menée dans ce sens s’inscrivant dans le cadre du choix des projets qui devraient être éligibles au Fonds d’initiative départemental.

L’arrivée du DCPR qui était porteur du message du chef de l’Etat nous a permis de faire une mise à jour des projets que nous pourrons mettre en œuvre dans la province avec l’aide de l’Etat ou dans des partenariats public-privé.

Infos Gabon : Lors des fêtes tournantes, les filles et fils de la province se sont retrouvés pour les mêmes réflexions qui ont été un échec. Qu’est-ce qui vous garantit aujourd’hui que celles-ci porteront des fruits ?

Madeleine Berre : Nous tirerons les leçons du passé pour rectifier le futur. C’est l’occasion également pour nous de voir et regarder les facteurs bloquants qui ont prévalus dans le passé d’où l’objet de la démarche participative que nous souhaitons gagnante en ayant comme soucis, l’impact collectif.

FIN/INFOSGABON/SMM/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Gabon : « Nous allons engager une révolution agricole », Biendi Maganga Moussavou

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *