Politique

Nouveau gouvernement:Quelques pistes pour réussir

Libreville, Dimanche 19 Juillet 2020 (Infos Gabon)-L’équipe Ossouka Raponda devra concilier action, engagement, pragmatisme, innovation et solidarité pour pouvoir remplir la mission à elle confiée par le président Ali Bongo Ondimba.

Au terme de l’audience accordée à Rose Christiane Ossouka Raponda vendredi au lendemain de sa promotion au poste de Premier ministre, chef du gouvernement, le chef de l’Etat s’est voulu franc et direct à l’endroit de la nouvelle équipe quant aux attentes de la population. D’un ton ferme, Ali Bongo Ondimba a tracé une feuille de route dans laquelle il assigne cette dernière à une obligation de résultats. «L’action publique doit produire des résultats tangibles et visibles dans la vie quotidienne des Gabonaises et des Gabonais», a-t-il martelé. En clair, le numéro gabonais invite Mme Ossouka Raponda et son équipe à se mettre immédiatement à l’œuvre du chantier national marqué par de nombreux défis. Pas d’état de grâce donc pour ces hommes et ces femmes rompus dans l’ensemble dans la gestion des affaires publiques.

Dans l’ordre des priorités, le redressement de l’économie plombée par la pandémie du COVID-19 venue s’ajouter à une crise pétrolière mondiale survenue quelques années auparavant. Rose Christiane Ossouka Raponda et ses hommes qui n’ont pas droit à l’erreur doivent donc doubler d’ingéniosité et d’ardeur au travail pour dégager des mécanismes de financement de l’économie fiables. Surtout que ce ne sont pas les leviers qu’ils doivent actionner qui manquent. Bien au contraire, le Gabon, véritable scandale naturel, est une terre d’opportunités qui ne demandent qu’à être exploitées à bon escient. Son sol, son sous-sol, son hydrographie et sa végétation renferment d’immenses trésors qui ne demandent qu’à être mis en valeur. En plus de son climat généreux. Même s’il est considéré comme un émirat pétrolier, le Gabon devrait pouvoir tirer les leçons issues de la dernière crise pétrolière en poursuivant la diversification de son économie. Car, aujourd’hui l’or noir a montré ses limites et n’est plus la panacée.

L’agriculture et le tourisme se positionnent désormais comme des niches de croissance incontournables si et seulement si ces deux secteurs sont développés. Doté  de terres arables, de nombreux parcs et de réserves naturels, le pays d’Ali Bongo Ondimba ferait des envieux sous d’autres cieux. Ne dit-on pas souvent que «la terre ne trompe pas» ? Il suffit tout simplement d’appliquer cet enseignement tiré des «Fables» de Jean de Lafontaine qui demande de creuser, de fouiller, de bêcher et de ne laisser nulle place où la main ne passe et repasse pour aller déterrer ces trésors cachés. Rose Christiane Ossouka Raponda et son équipe ont là quelques solutions pour remettre les pendules à l’heure pour ne pas décevoir les attentes du chef de l’Etat qui sont les mêmes que ceux du peuple.  D’autant plus que l’amélioration des conditions de vie des Gabonais constitue le chantier permanent d’Ali Bongo Ondimba

Au-delà de tous ces aspects, la réussite du nouveau gouvernement passe inéluctablement par une solidarité absolue. Ses membres devraient travailler en étroite collaboration dans l’intérêt général. A bas donc cette guerre d’égos surdimensionnés et les coups bas que l’on a parfois décriés par le passé entre joueurs d’une même équipe. Dans un contexte de pandémie à coronavirus et de marasme économique, l’heure est plus que jamais à une solidarité sans failles pour relever les défis.

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *