Société

Réforme de la bourse au Gabon : Vers un accord entre gouvernement et syndicats

Libreville, Mercredi 5 Juin 2019 (Infos Gabon) – Au cours d’un échange le 29 mai dernier avec les députés, le ministre de l’Education nationale, Michel Menga M’Essone, a indiqué que la concertation avec les partenaires sociaux était sur le point d’aboutir à un compromis.

Les propos tenus le mercredi 29 mai dernier par le ministre d’Etat en charge de l’Education nationale devant les députés sont pleins d’espoir.

Il ressort de cette sortie de Michel Menga M’Essone que la concertation portant sur la réforme des critères d’attribution des bourses aux bacheliers qu’il mène avec les partenaires sociaux est sur le point d’aboutir sur un accord.

«La concertation sur la réforme des critères d’attribution des bourses étudiantes engagée avec les partenaires sociaux est en bonne voie», a-t-il indiqué.

«Sur instruction du président de la République et du Premier ministre, nous sommes à pied d’œuvre pour l’intégration de 1600 compatriotes enseignants pré-salariés. Simplement, il faut le faire dans des conditions très rigoureuses. Le Premier ministre nous a demandé de procéder préalablement à leur recensement. Au sortir de la première étape dans la province de l’Estuaire, il ressort que 160 enseignants n’ont pas de diplômes», a souligné Michel Menga M’Essone.

Du côté des partenaires sociaux, l’on semble apprécier la qualité des échanges. «Le dialogue entre le ministère et les syndicats de l’Education nationale est désormais très fluide. Rien à voir avec la situation qui prévalait il y a encore quelques mois», témoigne un membre de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED).

Preuve de ce retour à la raison, les examens de Brevet d’études du premier cycle et du baccalauréat qui devront se tenir en toute sérénité.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

Lire 👉 Gabon : Le gouvernement entérine la réforme sur l’attribution des bourses

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *