Economie

Rétablissement de l’eau potable : La SEEG toujours à la manœuvre

Libreville, Mardi 9 Juillet 2019 (Infos Gabon) – La Société d’énergie et d’eau reste mobilisée en vue d’un retour à la normale sur son réseau de distribution d’eau.

Depuis l’incident survenu dans les installations de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) et ayant entraîné des perturbations sur son réseau de distribution d’eau, c’est une ambiance de ruche de prévaut à l’usine de production d’eau potable de Ntoum. Sous la supervision du top management, des ouvriers s’activent pour un retour à la normale dans de meilleurs délais.

Dans un communiqué rendu public, la Direction de la communication et de la responsabilité sociétale de l’entreprise signale l’incident. «La SEEG informe sa clientèle d’un incident technique survenu sur ses ouvrages de production d’eau potable de Ntoum. Cet incident est matérialisé par une importante fuite souterraine sur la conduite de transport DN 1000, qui assure la fourniture des 2/3 du volume d’eau global mis à la disposition du réseau», souligne le texte. 

«Le diagnostic met en évidence un risque de dégradation de l’ouvrage de génie-civil et, à termes, la destruction du dispositif de sécurité hydraulique. Les travaux de réparation qui nécessitent l’arrêt momentané de l’usine de Ntoum, entraînent des perturbations ressenties par la clientèle», poursuit le communiqué. 

Cependant, la SEEG tient à rassurer sa clientèle  quant à un retour imminent à la normale. «Les équipes techniques SEEG, avec le support d’une entreprise spécialisée dans les gros travaux en eau, sont mobilisées de jour et de nuit depuis le samedi 06 juillet 2019 pour un retour à la normale dans les meilleurs délais. La SEEG s’attache à informer sa clientèle de l’évolution de la situation et exprime ses regrets pour les désagréments occasionnés par cet incident», conclut la SEEG. 

Parmi les quartiers impactés par cet incident, figurent en bonne place toute la commune d’Owendo, le Centre-ville de Libreville, les Charbonnages, le Haut et bas de gué-gué, Alibandeng, Camp de Gaulle et Ambowé ainsi que toute la commune d’Akanda.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Alerte aux faux Rambo

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *