Economie

Sécurité alimentaire au Gabon : Les six mesures prioritaires

Libreville, Lundi 25 Mars 2019 (Infos Gabon) – Dans la 6e édition de sa Newsletter en ligne, la première institution du pays définit les différents mécanismes devant permettre d’aboutir à ce noble objectif.

Dans sa Newsletter n° 6 en ligne, la présidence de la République revient de manière explicite sur les six mécanismes essentiels pour atteindre la sécurité alimentaire. En effet, à travers ce document, le Gabon réaffirme son engagement à assurer sa sécurité alimentaire. Car, le pays dépense plus de 400 milliards de francs CFA par an pour importer les denrées alimentaires.Lanouvelle politique agricole s’appuie ainsi sur :

1-L’encadrement et l’appui aux petits producteurs (en zone rurale), à travers la mise en œuvre de projets tels que le programme GRAINE, le PRODIAG 2. Ce mécanisme permettra d’améliorer les techniques culturales et faciliter l’accès aux terres agricoles;

2-La mise en place de zones agricoles à fortes productivité (ZAP) afin de réaliser des économies d’échelle en termes de logistique, d’assistance technique, tout en améliorant la gestion des termes agricoles. Elles produiront des denrées telles que le riz, le maïs, le soja;

3-Le développement des grandes filières d’importation par des partenariats de développement local avec les bailleurs tels que la Banque africaine de développement (BAD), la Banque des Etats d’Afrique centrale;

Ces partenariats ont été initiés pour le développement des filières comme celles du riz (90 000 tonnes), du poulet de chair (150 tonnes), de la viande de porc (18 000 tonnes);

4-Le développement de la formation se décline à travers des actions initiées par une commission interministérielle, mais également par la taskforce sur l’éducation. La généralisation des filières agricoles dans les lycées techniques et l’installation dans différentes provinces de six (6) incubateurs agricoles en collaboration avec Junior Achievment (JA Gabon), entre autres;

5-Le développement de la sécurité alimentaire, outre les missions de l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire, la construction d’un laboratoire de la sécurité sanitaire des aliments, l’élaboration des normes sur les différents métiers de l’alimentation;

6-La mise en place d’un mécanisme de financement du secteur, projet de création d’un Fonds de développement de l’agriculture consacré au financement des agricoles, des exploitants individuels et des petites et moyennes entreprises agricoles.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : GMDC obtient une concession portuaire près de Mayumba

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *