International

Algérie : Des magistrats en grève illimitée

Libreville, Lundi 28 Octobre 2019 (Infos Gabon) – Les « toges noires » à travers le Syndicat national des magistrats (SNM) entendent dénoncer la « mainmise du pouvoir exécutif sur le pouvoir judiciaire ».

Les juges et procureurs algériens ont entamé dimanche une grève illimitée pour réclamer leur indépendance vis à vis du gouvernement.

Le Syndicat national des magistrats (SNM) demande au gouvernement de revenir sur sa décision d’affecter les trois quarts des effectifs de la magistrature soit quelques 3000 personnes.

Le pouvoir politique a empiété sur les prérogatives du Conseil supérieur de la magistrature en décidant un vaste mouvement d’affectation déclare le SNM.

Le ministère de la justice, pour sa part, a affirmé que les affectations dénoncées ont été validées à l’unanimité par les membres du Conseil de la magistrature.

Ce conseil présidé par le chef de l’état décide des nominations et des mutations des magistrats.

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Gabon : Accuser le DC, c’est se choisir son propre chant du cygne

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *