International

Ali Bongo Ondimba à l’Assemblée générale élective de la BAD

Libreville, Mardi 26 Mai 2015 (Infos Gabon) – Après le sommet de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) de Ndjamena, lundi 25 mai, le Président gabonais, Ali Bongo Ondimba, s’est envolé pour Abidjan en Côte d’Ivoire, où il prend part aux festivités du cinquantenaire de la BAD (Banque Africaine de Développement), organisées dans la foulée de son assemblée générale. Etaient aussi présents à la cérémonie d’ouverture, les Présidents Ellen Johnson Sirleaf (Libéria), Yayi Boni (Bénin), Mahamadou Issoufou (Niger), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire).

Un important forum est ainsi prévu au palais des congrès de l’hôtel Ivoire sur les thématiques d’un marché unique pour l’Afrique et ‘’Our bank50’’. Le président gabonais devrait intervenir ce mardi sur le thème « l’avenir de l’écologie en Afrique ».

Mais surtout la BAD devrait élire son nouveau président, le président sortant, le rwandais Donald Kaberuka étant au terme de son mandat. Il est docteur en économie de l’université de Glasgow (Ecosse), et enseignant-chercheur à l’université du Sussex (sud de l’Angleterre), avant d’intégrer le secteur bancaire à Londres, précisément à la Lloyds Bank. 10 ans après avoir dirigé cette institution financière africaine, Donald Kaberuka laisse une banque solide, mais a été accusé d’avoir œuvré plus pour les anglophones au détriment des francophones.

Et la CEEAC positionnerait pour ce poste, le tchadien Bedoumra Kordjé. Rentré au Tchad en 2012, après trois décennies à la Banque Africaine de Développement, Bedoumra Kordjé apparaît comme le pivot des efforts de modernisation dans son pays. Il y a occupé trois postes clés en autant d’années, d’abord ministre du Plan, de l’Economie et de la Coopération Internationale, puis Secrétaire Général de la Présidence, avant de devenir Ministre des Finances et du Budget en octobre 2013.

Cumulativement à ses charges gouvernementales, M. Bedoumra assume aussi d’autres responsabilités internationales, peut-on lire sur son site de campagne. En octobre 2014, il a été élu Président du Conseil des Gouverneurs du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque mondiale pendant les Assemblées Annuelles de ces deux Institutions à Washington. Durant l’année 2014, il a été Président du Conseil d’Administration de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) et Président du Comité Ministériel de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC).

Cette expérience fait de lui le candidat de l’Afrique Centrale en général et celui du Tchad en particulier à la présidence de la BAD, face à d’autres candidats.

FIN/INFOSGABON/MD/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *