International

Bénin : Yayi Boni favorable à l’arrêt du processus électoral du 28 Avril 2019

Libreville, Lundi 22 Avril 2019 (Infos Gabon) – Yayi Boni demande de surseoir la décision d’un processus électoral sans l’opposition.

L’ex-président béninois s’est adressé jeudi à son successeur en déplorant un scrutin controversé. “Il ne saurait y avoir d’élections législatives sans l’opposition”, a-t-il martelé en appelant au sens élevé de l’Etat et de la responsabilité du président actuel, Patrice Talon.

Thomas Yayi Boni a déclaré au cours d’une conférence de presse : “Je l’invite à prendre toute la mesure de la gravité de la présente situation et à arrêter le processus électoral en cours.”

Il faut rappeler que l’ancien président de la République, au pouvoir entre 2006 et 2016, n’était pas sorti de son silence depuis trois ans. Il demande un sursaut patriotique au peuple en faisant bloc autour de ce qui peut garantir la stabilité et la paix issu du parlement.

Beaucoup prennent le Bénin pour un modèle de démocratie en Afrique depuis 1991. La problématique d’une démocratie où on exclurait l’opposition sonnerait faux pour les sept partis politiques engagés dans cette course. Comment autoriser seulement deux partis satellites du pouvoir à présenter leurs listes ?

Le nouveau code est devenu le baromètre qui exclut les partis d’opposition alors que les manifestations ont été dispersées par les forces de sécurité. Si le président Talon affirme que la vie ne s’arrête pas là, c’est tout le problème de la crainte de l’opposition qui trouve à redire de cette situation qui profiterait au pouvoir.

Parce qu’étant dans un rôle qui lui faciliterait de faire passer des réformes Un parlement qui serait acquis au pouvoir !

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Soudan : L’armée aux commandes

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *