Economie

Comilog : Les défis de Léod-Paul Batolo

Libreville, Lundi 10 Décembre 2018 (Infos Gabon) – Le nouvel administrateur directeur général de cette gigantesque société devra œuvrer en faveur de l’augmentation de la production et veiller à une répartition équitable des revenus entre l’actionnaire principal, Eramet et l’Etat du Gabon.

Léod-Paul Batolo trône depuis le 5 décembre dernier à la tête de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) en qualité d’administrateur directeur général. C’est l’une des principales décisions prises lors de la dernière session du Conseil d’administration de cette entreprise présidée par Rufin Martial Moussavou à Moanda dans le Haut-Ogooué.

Ce Gabonais remplace à cet important poste, le Français Hervé Montegu nommé en 2015. Le nouveau boss de la COMILOG qui était jusque-là directeur général adjoint, prendra ses fonctions au poste d’Administrateur directeur général dès le 1er janvier 2019.

«Je souhaite beaucoup de succès à Léod-Paul Batolo dans la conduite de ses futures fonctions. COMILOG dispose de l’ensemble des facteurs de réussite pour se développer et préparer la prochaine décennie», a lancé Cristel Bories, la présidente directeur général d’Eramet.

«La nominationd’un manager gabonais à la tête de la COMILOG est un pas dans la bonne direction. Mais cela ne doit pas masquer le vrai sujet : celui d’une répartition plus équitable de la valeur ajoutée entre Eramet, actionnaire majoritaire de la COMILOG, et le pays producteur, le Gabon», commente un expert du secteur.  

D’après ce dernier, la très grande majorité des profits réalisée par Eramet en 2017 était issue de la production de COMILOG. Filiale du groupe minier français Eramet, la COMILOG se positionne comme étant le deuxième producteur mondial de minerai à haute teneur de manganèse avec plus de 1900 agents au Gabon. Elle est la deuxième entreprise privée du pays.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : La bonne tenue de la filière forêt-bois 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *