Economie

Economie : Un secteur en plein essor

Libreville, Mercredi 16 Octobre 2019 (Infos Gabon) – Le président Ali Bongo Ondimba reste conscient de ce qu’après dix années de magistère beaucoup reste à faire dans ce domaine pour combler les attentes des Gabonais.

Faisant une évaluation de son bilan après dix ans de pouvoir, autant le président de la République a salué les efforts déjà fournis jusqu’ici, autant il note qu’il y a encore du chemin à faire. «Un sentiment de fierté, mais surtout d’humilité et de responsabilité. Depuis 2009, j’ai souhaité associer toutes les intelligences et les sensibilités du pays à la réussite de notre projet. Nous avons conduit ensemble des réformes majeures sur le plan économique, social et environnemental. Mais je ne me satisfais pas de ce bilan. Je suis conscient à la fois des difficultés qui continuent de peser sur la vie de nos concitoyens et du chemin qui nous reste à parcourir», souligne-t-il.

Cependant, il exhorte ses compatriotes à garder espoir au vaste programme de réformes en cours. «Aujourd’hui, je voudrais que les réformes mises en œuvre passent à un niveau supérieur et que les Gabonais en ressentent concrètement les effets dans leur vie quotidienne», a indiqué Ali Bongo Ondimba. Mais, il pense qu’il faut aller bien au-delà.

«La croissance, c’est bien. Mais la croissance, ça ne se mange pas !», lance-t-il, sentencieux. Avant de saluer la diversification de l’économie qui a permis au Gabon de faire preuve de résilience devant les différentes crises.

«Si nous avons mieux résisté que les autres pays de la sous-région à la crise du secteur pétrolier, c’est bien parce que j’ai engagé ce mouvement de diversification dès 2010. C’est une action de long terme qui commence à porter ses fruits. En 2010, le secteur des hydrocarbures représentait 29,3% de notre PIB. En 2019, seulement 21,7%», indique-t-il.

Transformé sur place depuis 2010 avant l’arrêt de l’exportation, le bois constitue un autre secteur porteur sur lequel il faudra désormais compter. «Aujourd’hui, on importe même du bois pour le transformer au Gabon et nous sommes devenus le premier producteur de bois contre-plaqué en Afrique et le deuxième au niveau mondial. Le secteur des mines a suivi la même évolution avec la création d’une filière de transformation locale du manganèse», poursuit-il.

Il dit également avoir mis un accent sur l’agriculture, un secteur particulièrement important en raison de ses effets positifs sur l’emploi, la balance commerciale ou sur le développement territorial. «Le secteur agricole est aujourd’hui le 1er employeur privé du pays. Il nous faut encore aller plus loin pour assurer notre indépendance alimentaire. C’est tout l’enjeu de la phase 2 du programme Graine que j’ai lancé ces dernières semaines», indique Ali Bongo Ondimba.

Dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, le Gabon fait office de maillot jaune dans la sous-région en matière de technologie 4G. «Notre pays est reconnu comme étant à l’avant-garde du secteur numérique et des télécommunications», se réjouit le président de la République.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Ali Bongo Ondimba reconnaissant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *