Politique

Fermeture de l’espace Schengen : Le Gabon menace de faire pareil

Libreville, Mardi 30 juin 2020 (Infos Gabon) – Après l’interdiction de ses ressortissants de voyager dans les pays de l’Union européenne, Libreville entend prendre les mêmes mesures vis-à-vis des citoyens desdits Etats.

L’Union européenne a dévoilé le vendredi 26 juin dernier une liste des 14 Etats dont les ressortissants sont autorisés à voyager sur son sol dès le 3 juillet prochain. Sur les 54 pays africains, quatre figurent dans cette short list dont l’Algérie, le Maroc, le Rwanda et la Tunisie.

Selon une source au sein de l’espace Schengen, «plusieurs États membres de l’Union européenne ont jugé problématique la fiabilité des données épidémiologiques fournies par des pays tiers ou le manque de réciprocité, notamment de la Chine. Ce qui a conduit à revoir la liste». Les voyageurs venant des Etats-Unis, de la Russie et du Brésil, qui sont les pays les plus touchés actuellement par la pandémie de la Covid-19, figurent également dans cette liste rouge.

Faisant pourtant preuve de meilleur élève en matière de riposte contre la pandémie à Coronavirus, le Gabon se voit également exclu. Face à une décision qui frise l’arbitraire, le gouvernement gabonais est sorti de sa réserve pour signifier à l’Union européenne son désapprobation.

D’où la concertation tenue lundi  entre le ministre d’Etat en charge des Affaires étrangères avec les ambassadeurs de l’Union européenne (UE) au Gabon. Au nom des plus hautes autorités gabonaises, Alain-Claude Bilie By Nze a signifié à ses hôtes la position du Gabon qui «pourra de même choisir d’appliquer ou non la réciprocité selon que ses ressortissants seront autorisés à entrer dans l’espace européen ou non».

Au Cameroun voisin, Joshua Osi Nabangi, candidat à la dernière élection présidentielle et député du Social Democratic Front (SDF), n’est pas passé par quatre chemins pour réclamer la réciprocité. «Nous ne pouvons pas être victimes d’un virus  venant de l’espace Schengen et en payer le prix… C’est inacceptable! Aucun ressortissant des pays de l’espace Schengen ne doit également être autorisé d’entrer au Cameroun durant cette période d’interdiction, quel que soit son statut diplomatique ou sanitaire», a-t-il tempêté.

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La revue de la presse gabonaise de la semaine du 21 au 28 juin 2020

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *