Economie

Filière gaz:Gabon Oil Compagny et la BAD se mettent ensemble

Libreville, Jeudi 30 Décembre 2021 (Infos Gabon) – La Société nationale des hydrocarbures du Gabon et la Banque africaine de développement unissent leurs forces pour mettre un terme au torchage de cette ressource minière d’ici 2025.

Le torchage du gaz au Gabon pourrait prendre fin d’ici 2025. Telle est la voie vers laquelle Gabon Oil Compagny (GOC) et la Banque africaine de développement (BAD) s’engagent. Au cours d’une conférence de presse conjointe donnée hier à Libreville, Odette Nzaba Makaya Delbrah, administrateur directeur général de GOC, et Robert Masumbuko, directeur du bureau-pays de la BAD, ont affiché leur volonté commune à développer la filière gaz. Etant donné que les deux parties devront signer une convention de partenariat et de financement dans quelques mois.

La BAD se dit d’ailleurs confiante étant donné qu’elle a financé à près de 200 milliards de F Empresa Nacional de Hidrocarbonetos, la compagnie mozambicaine, pour le développement d’importantes réserves en la matière au Mozambique.  « La Banque africaine s’est positionnée pour débloquer certaines situations qui dérangent nos pays et qui les empêchent de passer rapidement  à la prochaine étape de leurs ambitions nationales. Ce que vous voulez faire sur le Gabon vers cette transition  énergétique, cette décarbonatation, cette route vers une économie verte, cette diversification de l’économie, cette appropriation du capital énergétique, c’est une décision de la nation et nous la Banque africaine qui est la banque du Gabon nous allons vous  accompagner », a souligné Robert Masumbuko.

Pour la Société nationale des hydrocarbures du Gabon, le partenariat avec la BAD va faciliter le financement des études de faisabilité de cet important projet. « Nous avons fait appel à la BAD pour nous accompagner dans le cadre des études de faisabilité que nous souhaitons démarrer au premier trimestre 2022. Ces études vont nous permettre d’être beaucoup plus rentable, plus visible et plus acceptable sur le marché international », s’est réjouie Odette Nzaba Makaya Delbrah.

FIN/INFOSGABON/SM/2021

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *